Liens utiles
Connexion / Inscription
Le forum est actuellement en phase de beta fermée. Vous pouvez consulter les sujets publics, mais ne pouvez pas vous inscrire.
Grimoire des potions
Aiguise-Méninges (Canonique)
Acceptable
Temps de préparation :
45mn
Recette de préparation :
Eau - 3 scarabées pilés - 4 racines de gingembre - un verre de jus de citrouille – 1 bile de tatou

Attention à ce qu’il n’y ait pas de sucre ajouté au jus de citrouille : cela inverserait totalement le but de la potion.

Piler les scarabées et couper les racines de gingembre pendant que l’eau chauffe dans le chaudron. Verser d’abord délicatement les racines de gingembre (l’eau ne doit pas éclabousser). Ajouter la bile de tatou en remuant doucement. Continuer à remuer la préparation en accélérant au fur et à mesure. Arrêter avant de tout renverser ajouter les scarabées pilés pendant que la potion tourne encore. Laisser mijoter une demi heure. Ajouter le jus de citrouille.

1. Comment par faire chauffer le chaudron à feu doux
2. Pendant ce temps-là, écraser les scarabées jusqu'à obtenir une poudre fin
3. Ajouter la poudre avec 10 cl de bile de tatoue
4. Remuer 5 fois dans le sens des aiguilles du montre, puis 5 autres fois dans l'autre sens
La potion doit avoir une couleur jaunâtre à ce stade.
5. Laisser reposer pendant 35 minutes
6. Couper les racines de gingembre et ajouter au reste de la préparation
La couleur de la potion doit désormais être verte
7. Ajouter le reste de bile de tatou
8. Laisser chauffer à feu vif jusqu'à ébullition puis à feu doux jusqu'à ce que la couleur du liquide soit violette
9. Il est nécessaire de laisser reposer encore 30 min hors du feu
Moyens d'identification :
Liquide fluide et vert transparent. Inodore.
Effets détaillés :
Permet à la personne qui la boit de clarifier ses pensées et d'avoir une concentration optimale.

Amnésie (Canonique)
Effort Exceptionnel
Temps de préparation :
Indéterminé
Recette de préparation :
Eau - Une feuille de chanvre indien – 22 onces d’écaille de poisson-chirurgien (Paracanthurus hepatus de préférence) – 3 tiges de névol lumineux – Deux pincées de poudre de champignon Fötz – 22 onces d’extrait de jus de bourse à pasteur – rapeltout

Si la potion a été oubliée plus de 24h, recommencer depuis le début.

Faire chauffer l’eau en la remuant doucement jusqu’à environ 80°F. Hacher finement les tiges de névol lumineux et le chanvre indien. Les mélanger dans un récipient avec un peu d’eau et réserver. Ajouter 11 onces d’écaille de poisson-chirurgien dans l’eau puis les deux pincées de poudre de champignon Fötz. Continuer à laisser chauffer. Aller faire autre chose en prenant soin d’oublier la potion. Ne pas oublier de prendre le rapeltout pour ne pas oublier complètement la mixture. Revenir en ajoutant de l’eau si nécessaire (si l’eau s’est complètement évaporée, recommencer depuis le début). Verser aléatoirement les 11 onces d’écaille de poisson-chirurgien et la mixture faites des tiges de névol et du chanvre indien. N’ajouter l’extrait de jus de bourse à pasteur que lorsque le mélange aura refroidit. Bien mélanger le tout.
1. Commencer par faire chauffer le chaudron à feu doux puis ajouter l'eau du fleuve Léthé
2. Faire chauffer pendant 20 secondes
3. Ajouter les 2 brins de valériane finement coupés
4. Remuer 3 fois, dans le sens des aiguilles d'une montre
5. Porter à ébullition et laisser bouillonner la potion pendant 51 minutes
6. Réduire les 4 baies de gui en une poudre de moyenne à fine à l'aide d'un mortier et d'un pilon
7. Verser la poudre au reste de la préparation
8. Remuer 5 fois dans le sens inverse des aiguilles d'une montre
9. Laisser mijoter deux minutes
Moyens d'identification :
Potion rose orangée, liquide et sentant les sous-bois après une nuit de pluie
Effets détaillés :
Fait perdre la mémoire à celui qui la boit

Amortentia (Canonique)
Effort Exceptionnel
Temps de préparation :
Environ 24h
Recette de préparation :
Eau de source de montagne puisée au printemps - 12 onces de gelés d’œufs de Serpencendre – 1 pétale de rose rouge – 1 pétale de tulipe multicolore – 1 pétale d’anémone – 1 pétale d’anthurium – 1 cœur d’artichaut - Quelques gouttes de cire de rose – 2 cosses de Puffapod – Une goutte de transpiration de la personne à aimer

Faites doucement chauffer l’eau de source de montagne puisée au printemps. Poser délicatement les pétales de rose rouge, de tulipe multicolore, d’anémone et d’anthurium sur l’eau de manière à ce qu’ils flottent. Laisser l’eau chauffer un peu plus. Poser quelques gouttes de cire de rose sur les pétales jusqu’à les faire couler. Remuer le mélange dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (10 tours maximum). Couper le cœur d’artichaut en fines lamelles et les incorporer à la préparation. Laisser reposer une heure puis remuer la mixture de 3 tours dans le sens des aiguilles d’une montre. Attendre encore une heure puis remuer la mixture de 3 tours dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Poursuivre ces deux dernières manipulations durant les 16 heures suivantes. A la 17ème heure, verser les 12 onces de gelés d’œufs de Serpencendre et remonter la température du chaudron. Continuer à augmenter la température jusqu’à frôler l’ébullition puis laisser refroidir. Ajouter une goutte de transpiration de la personne à aimer lorsque la potion sera froide et aura une couleur blanc nacrée.

1. Verser l'eau de rose dans un chaudron en or tiède
2. Monter à ébullition puis retirer immédiatement du feu
3. Couper très finement les pétales de rose et les mélanger au sang de licorne (Attention : cette étape ne doit pas être faite directement dans le chaudron, sinon il faudra tout recommencer)
4. Laisser reposer pendant 5h afin de les pétales infusent bien.
5. Remettre le chaudron sur le feu (doux)
6. Verser l'essence de Belladone tout en remuant trois fois dans le sens des aiguilles d'une montre, puis cinq fois dans le sens inverse.
7. Ajouter la préparation à base de sang de licorne et de pétales de rose et laisser reposer pendant 10h
8. Monter à feu moyen et attendre que le mélange prenne une couleur rose pâle.
9. Remuer une dernière fois dans le sens des aiguilles d'une montre
10. Laisser reposer jusqu'à ce que la potion prenne une couleur nacrée et dégage une forte odeur.
Moyens d'identification :
Potion de couleur nacrée dégageant une vapeur en spirale et dont l’odeur est propre à chaque individu
Effets détaillés :
Provoque une attirance obsessionnelle pour la personne qui a fourni la goutte de transpiration.

Babillage (Canonique)
Effort Exceptionnel
Temps de préparation :
3h30
Recette de préparation :
Eau – 6 queues de rat – 2 onces bave de crapaud – 1 tige complète de lichen doré – 5 fleurs fraiches de Sempervivum – 3 onces de poudre d’Anatase – Une tranche fine séchée d’Efolant du Paraguay

A trop haute dose ou si elle n'est pas bien dosée, cette potion provoque une extinction de voix dont la durée peut aller de 1 semaine à 6 mois.

Couper en fines rondelles la tige de lichen doré. Couper chaque queue de rat en 3 morceaux de longueur égale. Commencer à faire chauffer l’eau. Broyer la tranche fine séchée d’Efolant du Paraguay. Mélanger les queues de rat et les rondelles de lichen doré. Introduire la bave de crapaud dans l’eau lorsqu’elle sera à ébullition. Laisser mijoter quelques minutes et faire infuser les fleurs de Sempervivum pendant deux heures. Les retirer après avoir ajouté le mélange queues de rat / tige de lichen doré et refaire chauffer l’eau doucement. Dans un récipient à part, mélanger la tranche d’Efolant broyée et la poudre d’Anatase avec un peu d’eau jusqu’à obtention d’une pâte de couleur marron homogène. Lorsque la potion aura atteint une température au-dessus de 200°F, incorporer doucement la pâte précédemment obtenue. Tourner la mixture dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à ce qu’elle soit très claire.
Moyens d'identification :
De couleur claire, elle a parfois des reflets marrons. Sa texture est identique à de l’eau.
Effets détaillés :
Cette potion a pour effet de faire dire n'importe quoi à celui qui en prend

Beauté (Canonique)
Piètre
Temps de préparation :
24h
Recette de préparation :
Eau – ¼ de gallon d’eau de rose – ¼ de gallon d’eau croupie – 6 onces de poudre de flétan du Groenland – 6 onces de pigment de dendrobates – 6 Cypripedium calceolus entiers – 1 géode – 6 pincées de chou racorni d’Indonésie – 6 Carduus defloratus entiers – 6 onces de poudre de houille

Attention aux effets secondaires une fois les effets dissipés, notamment si vous utiliser la potion pour tromper votre partenaire.

Se placer dans une pièce dont la température n’excède pas 50°F (pour le début de la préparation). Placer la géode au fond du chaudron. Verser les eaux de rose et croupie et remplir le reste avec de l’eau glacée. Verser une once de poudre de flétan du Groenland, une once de pigment de dendrobates, un Cypripedium calceolus, une pincée de chou racorni d’Indonésie, un Carduus defloratus et une once de poudre de houille. Mélanger le tout en augmentant la température de l’ensemble. Ne pas monter au-delà de 50°F. Laisser reposer 4 heures.
Verser une once de poudre de flétan du Groenland, une once de pigment de dendrobates, un Cypripedium calceolus, une pincée de chou racorni d’Indonésie, un Carduus defloratus et deux onces de poudre de houille. Mélanger le tout en augmentant la température de l’ensemble. Ne pas monter au-delà de 100°F. Laisser reposer 4 heures.
Verser une once de poudre de flétan du Groenland, une once de pigment de dendrobates, deux pincées de chou racorni d’Indonésie, un Carduus defloratus et une once de poudre de houille. Mélanger le tout en augmentant la température de l’ensemble. Ne pas monter au-delà de 150°F. Laisser reposer 4 heures.
Verser une once de poudre de flétan du Groenland, une once de pigment de dendrobates, deux Cypripedium calceolus, une pincée de chou racorni d’Indonésie, un Carduus defloratus et une once de poudre de houille. Mélanger le tout en augmentant la température de l’ensemble. Ne pas monter au-delà de 200°F. Laisser reposer 4 heures.
Verser une once de poudre de flétan du Groenland, une once de pigment de dendrobates, un Cypripedium calceolus et un Carduus defloratus. Mélanger le tout en augmentant la température de l’ensemble. Ne pas monter au-delà de 250°F. Laisser reposer 4 heures.
Verser une once de poudre de flétan du Groenland, une once de pigment de dendrobates, un Cypripedium calceolus, une pincée de chou racorni d’Indonésie, un Carduus defloratus et une once de poudre de houille. Mélanger le tout en augmentant la température de l’ensemble. Ne pas monter au-delà de 300°F. Laisser reposer 4 heures.
Moyens d'identification :
Liquide un peu épais de couleur grise. Pas d’odeur.
Effets détaillés :
La personne qui boit la potion parait plus belle pendant un certain temps.

Contre les Furoncles (Canonique)
Acceptable
Temps de préparation :
45 min
Recette de préparation :
Eau – 6 onces d’orties séchées – 5 onces de crochets de serpent écrasés – 10 limaces cornues précuites – 6 épines de porc-épic – œil de scarabée

Vérifier qu'il s'agit bien de furoncles avant d'appliquer la potion. Dans le cas contraire, votre peau pourrait partir en morceaux.

Faire bouillir de l’eau avec des orties séchées. Ajouter les crochets d’un serpent écrasés. Retirer le chaudron du feu et ajouter dans l’ordre : 3 épines de porc-épic, un œil de scarabée et 3 autres épines de porc-épic. Laisser reposer une demi-heure avant d’ajouter les limaces de cornues précuites et de refaire bouillir 5 minutes.
Moyens d'identification :
Aspect boueux et très épaisse, cette potion dégage une odeur de pain trop grillé.
Effets détaillés :
Comme son nom l'indique, cette potion est un remède contre les furoncles.

Felix Felicis (Canonique)
Optimal
Temps de préparation :
6 mois
Recette de préparation :
Eau - 6 Doigts de chaporouge – 6 mesures d’huile de crin de licorne – 1 plume d'Hippogriffe– 2 fleurs de lotier corniculé séchées – 6 Chrysopes séchés

Prise couramment, la potion s’avère toxique.

Laver la plume d'Hippogriffe. La mélanger avec de l’eau froide et laisser reposer un mois minimum. Faire chauffer un peu d’eau au fond du chaudron et y ajouter trois chrysopes séchés. Ajouter ensuite la moitié du mélange eau/plume et laisser cuir à feu doux durant un mois. Effriter les doigts de chaporouge au-dessus du mélange. Verser délicatement les mesures d’huile de crin de licorne en tournant six fois dans le sens des aiguilles d’une montre : un tour correspondant à une mesure. Oter la préparation du feu et laisser reposer durant une soixantaine de jours. Remettre le tout à chauffer et ajouter trois chrysopes séchés. Ajouter finalement le reste du mélange eau/plume d'Hippogriffe en tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Laisser mariner durant environ deux pleines lunes, jusqu’à obtention d’un liquide doré. Ajouter une à une les fleurs de lotier corniculé séchées. Ne pas se soucier des éclaboussures de la potion. On obtient ainsi six portions de Félix Felicis.
Moyens d'identification :
Elle a une couleur d'or fondu ; lorsqu'elle bout encore, de grosses gouttes sautent à la surface comme des poissons rouges, sans que la moindre particule ne déborde. Inodore
Effets détaillés :
La personne qui la boit a une confiance inébranlable en soit, voit toute les actions qu'elle entreprend couronnées de succès, sait exactement la bonne chose à faire

Fluide Explosif (Canonique)
Effort Exceptionnel
Temps de préparation :
2h15
Recette de préparation :
Eau – 2 onces de liquide explosif d'Eruptif – 1 crochet de crotale – 17 onces de poudre d’aventurine – 4 tiges de Cassia – 1 once de sel de Guérande – 1/2 Bhot Jolokia

Toute concentration de magie, même si elle n’est pas directement diriger sur le liquide, peut provoquer l’explosion de la potion. Une concentration d’au moins 5 sorts aux environs immédiats suffisent.

Faire monter doucement la température de l’eau dans le chaudron dont le fond aura été préalablement frotté avec le Bhot Jolokia. Réduire le crochet de crotale en poudre et le mélanger au sel de Guérande. Placer les tiges de Cassia au-dessus de la mixture lorsque l’eau commencera à s’évaporer. Tourner 14 fois 1/2 dans le sens des aiguilles d’une montre. Compter 52 secondes et ajouter la poudre d’aventurine dans le chaudron. Dans un bol à part, placer le mélange sel de Guérande et crochet de crotal et ajouter le liquide explosif d’Eruptif. A manipuler avec beaucoup de précaution ! A l’aide d’une des tiges de Cassia, mélanger cette mixture jusqu’à ce que la pâte obtenue soit molle. A ce stade, la potion dans le chaudron devrait avoir une couleur violette. Laisser reposer le tout jusqu’à ce que la potion aie une couleur jaune. Couper les tiges de Cassia en lamelles. Verser enfin les tiges de Cassia et le mélange sel/éruptif/crotal dans le chaudron sous lequel vous aurez rallumé un feu doux. Tourner très doucement dans le sens des aiguilles d’une montre pendant 2 minutes. Laisser refroidir pour utilisation.
Moyens d'identification :
Liquide d’aspect instable, à l’odeur de vinaigre et de couleur noir d’encre.
Effets détaillés :
Crée une explosion

Lissemplis (Canonique)
Effort Exceptionnel
Temps de préparation :
30h
Recette de préparation :
Eau - 4 touffes de bruyère bleue – 6 onces de gelée d’œuf de serpencendre – 4 morceaux de branchiflores séchés – 10 poils de ciseburine

Ne pas utiliser directement sur la peau au risque d’empêcher la peau de respirer.

Râper les morceaux de branchiflores pour la réduire en poudre grossière. Faire bouillir l’eau en mélangeant la gelée d’œuf de serpencendre avec la poudre de branchiflore. Incorporer les poils de ciseburine un par un à raison d’une minute entre le premier et le deuxième, deux minutes entre le deuxième et le troisième et trois minutes entre les sept derniers. Baisser la température en tournant la mixture dans le sens des aiguilles d’une montre. Laisser reposer à feu doux durant 24 heures. Remonter brusquement la température du chaudron. Une fois à ébullition, ajouter le mélange branchiflores / gelée d’œuf de serpencendre et remuer jusqu’à mélange complet des ingrédients. Une fois que le mélange aura obtenu une couleur marinée, ajouter les 4 touffes de bruyère bleue. Laisser reposer 4 à 5 heures pour que la mixture se gélifie.
Moyens d'identification :
Couleur bleu mariné. Odeur d’orties séchées.
Effets détaillés :
Sert à coiffer les cheveux

Lonéat (Canonique)
Effort Exceptionnel
Temps de préparation :
Environ 12h
Recette de préparation :
Eau ferrugineuse – 3 larmes de phénix – 13 onces mucus de veracrasses ou 20 onces d'essence de tentacula vénéneuse – 2 plumes d'oies – 5 onces de célestite broyées – Un demi navet – 30 pétales séchées de potentille arbustive

Placer le mucus de veracrasse ou l’essence de tentacula vénéneuse au fond du chaudron faire bouillir. Verser ensuite l’eau ferrugineuse et la célestite broyée. Touiller tant que tout ne sera pas bien mélangé. Laisser la mixture frissonner pendant 30 minutes. Plonger les plumes d’oies et le demi navet préalablement coupé en fine lamelles dans le mélange. Dans un récipient à part, placer les pétales séchées de potentille arbustive et verser les larmes de phénix. Attendre que toutes les pétales soient imbibées par les larmes de phénix. Laisser la mixture sous un feu constant pendant ce temps. Cette dernière prendra lentement une couleur rose pâle, puis rouge sang et enfin vieux rose. Lorsque les pétales sont prêtes, les incorporer une à une dans le chaudron sans les toucher. Attendre que chaque pétale se soit dissolue dans la mixture avant d’ajouter la suivante. Bien couvrir le récipient contenant les pétales imbibées de larme de phénix de manière à ce qu’elles ne soient pas trop en contact avec la lumière.
Moyens d'identification :
Mixture de couleur rose, un peu pâteuse et dont l’odeur ressemble à celle d’un feutre indélébile.
Effets détaillés :
Utilisée pour guérir les blessures

Mémoire (Canonique)
Effort Exceptionnel
Temps de préparation :
3 à 4h
Recette de préparation :
Eau - 11 racines d'akébia en poudre – 3 onces de sodalite – 5 plumes de Jobberknoll

A très haute dose, cette potion peut engourdir le cerveau et provoquer l’effet inverse de l’effet désiré. Si la potion est mal préparée, elle provoquera surtout une poussée de bouton jaune sur tout le corps

Faire chauffer l’eau. Ajouter les 3 onces de sodalite pour en faire une infusion. Laisser infuser durant 15 minutes. Retirer la sodalite restante. Faire de nouveau chauffer l’infusion. Tourner 13 fois dans le sens des aiguilles d’une montre. Ajouter les racines d’akébia. Laisser cuire 20 à 30 minutes. Lorsque la mixture aura une couleur légèrement rosée, ajouter les plumes de Jobberknoll et laisser refroidir avec un couvercle sur le chaudron. 2 à 3 heures plus tard, lorsque la potion aura une couleur violette, retirer le restant de plumes qui n’aura pas été absorbé.
Moyens d'identification :
De couleur rouge à reflets bleus, cette mixture est très fluide.
Effets détaillés :
Renforce la mémoire

Philtre Calmant (Canonique)
Effort Exceptionnel
Temps de préparation :
Environ 45 min
Recette de préparation :
Eau - 4 anneaux de Veracrasse – 2 coquelicots communs en poudre – 20 gouttes d’essence de passiflore

Prise couramment, cette potion peut affecter la mémoire.
En début de préparation, ne mettre que le tiers d’eau dans le chaudron : la potion, une fois terminée, aura doublé de volume

Dans l’eau tiédie, ajouter la poudre de coquelicots communs. Lorsque la potion aura une couleur vert pomme, ajouter les anneaux de Veracrasse. La dissolution complète devrait prendre une quarantaine de minutes. Ajouter 10 gouttes d’essence de passiflore, attendre deux minutes avant d’ajouter le reste. Mélanger le tout. Laisser refroidir à l’abri de toute lumière.
Moyens d'identification :
Potion claire à teintes bleutées. Odeur de caramel au citron.
Effets détaillés :
Calme les nerfs de celui qui la boit.

Philtre de Confusion (Canonique)
Effort Exceptionnel
Temps de préparation :
1h45
Recette de préparation :
Eau – 10 brins de cranson officinal – 5 fleurs de livèche – 4 onces de pollen d’achillée sternutatoire – 5 brins d’Alihotsy – 2 plumes de vivet doré – 5 graines de reine claude

Attention à bien adapter la dose par rapport au poids du sujet.

Hacher finement les brins d’Alihotsy. Faire chauffer l’eau et ajouter sans attendre une graine de reine claude. Une fois l’eau chaude, ajouter les brins d’Alihotsy hachés. Tourner deux fois dans le sens des aiguilles d’une montre puis deux fois dans le sens inverse. Répéter cette opération au moins 4 fois (s’arrêter lorsque l’eau ne sais plus dans quel sens tourner). Faire cuire durant 15 minutes. Ajouter deux graines de reine claude. Ajouter les 4 onces de pollen d’achillée sternutatoire. Tourner deux fois dans le sens des aiguilles d’une montre puis deux fois dans le sens inverse. Répéter cette opération au moins 4 fois (s’arrêter lorsque l’eau ne sais plus dans quel sens tourner). Laisser cuire durant 15 minutes. Ajouter trois graines de reine claude. Ajouter une à une les fleurs de livèche. Laisser cuire durant 15 minutes. Ajouter les brins de cranson officinal, recouvrir le chaudron d’un couvercle et faire cuire 30 minutes.
Moyens d'identification :
Mixture jaune opaque pourtant fluide. Odeur de crumble pomme/banane
Effets détaillés :
Rend confus toute personne qui la boit et mène à des conduites impétueuses et téméraires.

Philtre de Mandragore (Canonique)
Optimal
Temps de préparation :
Au moins 4h
Recette de préparation :
0,05 gallon d’eau – 0,05 gallon d’eau de savon – 0,05 gallon d’huile de coprah – 1 racine de mandragore mature – 3 onces de poudre d’onyx – 1 racine de Saponaire aussi appelé faux-basilic – 1 once de fleurs blanches de renouée bistorte – 5 onces d’yeux d’araignées de type Oonopidae

Introduire un peu de potion dans la bouche de la personne pétrifiée pour défiger la bouche dans un premier temps. Le liquide fera alors son chemin le long de la trachée jusque dans l’estomac pour ensuite se propager dans le sang. La dépétrification complète peut prendre jusqu’à deux heures. Attention à bien laisser la potion dans le calme et le temps nécessaire. Dans le cas contraire, elle pourrait n’avoir qu’un effet désaltérant.

Verser l’eau, l’eau de savon et l’huile de coprah dans le chaudron et laisser reposer une heure minimum. Pendant ce temps hacher finement la racine de mandragore mature. Commencer à chauffer le chaudron. Dès que le liquide commence à frissonner, saupoudrer la surface de poudre d’onyx et ajouter quelques morceaux de racine de mandragore mature. Le frémissement sera stoppé pour un court moment. Recommencer l’opération aussi souvent qu’il restera de la racine de mandragore ou de la poudre d’onyx. Laisser ensuite chauffer le mélange en remuant fréquemment. Couper la racine de Saponaire en gros dés. Broyer les fleurs blanches de renouée bistorte. Mélanger la bouillie de renouée bistorte aux dés de Saponaire. Lorsque la potion aura atteint l’ébullition, stopper le feu sous le chaudron. Remuer le mélange trois fois dans le sens des aiguilles d’une montre et ajouter le tiers du mélange renouée bistorte / Saponaire. Tourner ensuite six fois dans le sens des aiguilles d’une montre puis ajouter un autre tiers du mélange. Attendre que la potion soit stationnaire (que le mélange arrête de tourner). Ecraser les yeux d’araignées jusqu’à extraction du jus. L’incorporer au reste du mélange renouée bistorte / Saponaire. Augmenter de nouveau la température de la potion. Lorsqu’elle commencera à frémir, ajouter délicatement le mélange renouée bistorte / Saponaire / yeux d’araignées en touillant. Continuer à remuer dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et laisser reposer lorsque la potion aura épaissit. La potion sera prête lorsque sa couleur sera passé du blanc au gris lacté.
Moyens d'identification :
Potion un peu pâteuse de couleur gris lacté.
Effets détaillés :
Ranime les personnes pétrifiées.

Philtre de Paix (Canonique)
Effort Exceptionnel
Temps de préparation :
1h30
Recette de préparation :
Eau purifiée - 2 gouttes d’essence d'ellébore - 3 pincées de poudre de pierre de lune - 6 coquelicots vénéneux verts d’Afrique - 2 tiges de passiflore - 1 livre de rognure d'ongle de Demiguise

Un sorcier ne doit pas ingurgiter plus de 3 fioles de philtre de paix par lunaison au risque de tomber dans un sommeil profond, voire irréversible.

Porter l'eau purifiée à ébullition, ajouter 3 coquelicots vénéneux verts d'Afrique après avoir tourné l'eau trois fois dans le sens des aiguilles d'une montre.
Tourner la préparation six fois dans le sens inverse, compter dix secondes et ajouter les 3 autres coquelicots avant écoulement de la quinzième seconde et laisser mijoter 15 minutes.
Ajouter la poudre de pierre de lune, tourner trois fois dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, laisser frémir pendant sept minutes, puis ajouter deux gouttes de sirop d’ellébore.
Descendre la température à 35,4°C durant 45 minutes pour laisser le sirop imprégner les coquelicots.
Pendant ce temps, couper les tiges de passiflore dans le sens des tiges pour obtenir de très fines et longues brindilles. Les placer au-dessus de la préparation de manière à ce que la vapeur fasse suinter les brindilles.
Lorsque les brindilles auront dégorgé, les réduire en pâte avec la livre de rognure d'ongle de Demiguise.
Ajouter la mixture à la préparation après avoir augmenté un peu la température et augmenter progressivement la température jusqu'à ébullition. Laisser redescendre la température pour retourner à 35,4°C.
Saupoudrer la poudre de pierre de lune en remuant très doucement la préparation dans le sens des aiguilles d'une montre. Laisser cuire jusqu'à ce qu'une légère brume argentée se dégage de la mixture.
Moyens d'identification :
Potion dont la couleur fait penser à une brume de vapeur. Elle donne l’impression de toujours tourner sur elle-même.
Effets détaillés :
Destinée à calmer l'anxiété et l'agitation de la personne qui la boit.

Polynectar (Canonique)
Optimal
Temps de préparation :
21 jours
Recette de préparation :
Sangsues - Peau de serpent d'arbre du cap - Corne de bicorne en poudre – Chrysopes - Sisymbre cueilli à la pleine lune - Touffes de polygonum - essence de crabe - Elément physique de la personne dont on souhaite prendre l'apparence

Ne pas utiliser pour se transformer en animal. La potion agit durant une heure.

Faites cuire des Chrysopes pendant 21 jours.
Au bout de cette période, mélangez dans un chaudron du polygonum et de la corne de bicorne en poudre.
Ajoutez ensuite une peau de serpent du cap pilée et des sisymbres cueillis à la pleine lune.
Ajouter à cette mixture aux Chrysopes en y mélangeant des sangsues et l’élément physique de celui d’on vous voulez prendre l’apparence.
Moyens d'identification :
Très variable.
Effets détaillés :
Permet de prendre l'apparence physique d'une personne pendant une heure

Potion curatives pour créatures (Inventée)
Acceptable
Temps de préparation :
5h
Recette de préparation :
5 feuilles de Dictame - 10 cl de sang de Salamandre - 5 cl de jus de citron - 30 g d'orties séchées - 10 cl de jus de Horglup

Éviter d'appliquer une trop grosse quantité sur la plaie sinon, les effets seront beaucoup moins efficaces. Quelques gouttes à l'aide d'une pipette suffisent.

Dans un chaudron en cuivre ou en laiton, commencer par faire chauffer le chaudron vide durant cinq minutes. Tout en remuant, ajouter lentement le sang de Salamandre et laisser mijoter jusqu'à ce que la température soit supérieure ou égale à cent degrés. Bien veiller à ce que le sang soit bien bouillant, sinon, la potion sera sans effet.
Dans un mortier, à l'aide d'un pilon, écraser les feuilles d'orties séchées et celles de Dictame jusqu'à obtenir une poudre fine qu'il faut ensuite verser dans le chaudron. Une fois cela fait, ajouter directement le jus de Horglup, puis remuer six fois dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Le liquide devrait prendre une couleur gris clair. Pour finir, verser les 5cl de jus de citron qui devrait blanchir davantage la potion. Laisser mijoter une bonne heure, puis hors du feu, laisser reposer deux heures avant l'utilisation.
Moyens d'identification :
Liquide blanchâtre dégageant une légère odeur de citron
Effets détaillés :
Cicatrise rapidement les plaies des créatures magiques et non-magiques. Non toxique en cas d’ingestion, efficace uniquement sur les créatures et animaux.

Potion de Désinfection (Canonique)
Effort Exceptionnel
Temps de préparation :
4h
Recette de préparation :
Eau ferrugineuse – 9 onces d’essence de Belladone – Une rhyolite – 3 plumes de faucon bleu de Nouvelle Zélande – 12 onces de permanganate de potassium

Ne pas avaler. En cas d’ingestion, transplaner directement dans le centre de soin le plus proche et demander un Regurgit grobidou.

Préparation :
Monter la température de l’eau à environ 80°F et placer ensuite le rhyolite au fond du chaudron. Garder cette température durant l’heure qui suit. Séparer les étendards des calamus sur les plumes de faucon bleu. Ajouter les étendards et la moitié du permanganate de potassium à la mixture. Mélanger jusqu’à obtention d’une potion de couleur bleue. Laisser tremper l’autre moitié du permanganate de potassium dans l’essence de belladone et monter la température du chaudron jusqu'à ce que la surface frémisse. Patienter une heure. La potion devra alors avoir une couleur plus claire et devrait tourner toute seule dans le chaudron. Ajouter alors délicatement le mélange d’essence de belladone et de permanganate de potassium. Faire monter la température jusqu’à ébullition et laisser ensuite refroidir. La potion est prête à l’utilisation lorsque sa couleur aura une couleur violette bien prononcée.
Le rhyolite restant peut servir pour une autre potion identique.
Moyens d'identification :
Liquide de couleur violette, pique et fume.
Effets détaillés :
Nettoie les coupures, blessures ouvertes…

Potion d'Enflure (Canonique)
Piètre
Temps de préparation :
Moins d'1h
Recette de préparation :
Eau - 4 onces de poudre de corne de crapaud cornu – 6 feuilles d’ambroisie – 2 pustules séchées de clabbert – 2 racines d’orties – 3 onces d’yeux de poisson fumeur en poudre

Il est conseillé de porter des gants lors de la préparation de la potion.

Faire chauffer l’eau. Ajouter les 6 feuilles d’ambroisie. Touiller la mixture quelques minutes. Couper finement les racines d’orties, les mélanger avec les yeux de poisson fumeur en poudre et les réserver. Ajouter les 4 onces de poudre de corne de crapaud cornu à la potion. Laisser cuir une quinzaine de minute en surveillant que l’eau n’entre pas à ébullition. Ajouter les 2 racines d’orties coupées puis les 2 pustules séchées de clabbert. Remuer jusqu’à obtention d’une potion de couleur bleu-vert.
Moyens d'identification :
Potion gris bleuté, générant périodiquement des bulles venues de nulle part. Reconnaissable à sa légère odeur de fromage fondu.
Effets détaillés :
Elle permet d'enfler le corps de celui qui la boit.

Potion de Sommeil (Canonique)
Optimal
Temps de préparation :
Entre 14h et 15h
Recette de préparation :
Eau – 3 fleurs séchées de Fumeterre - 9 racines d'asphodèle – 16 rhizomes d'Aubépine coupées – 6 Melilots complets – 3 feuilles de Chanvre indien - Quelques feuilles d'armoises séchées

L’équivalent d’une fiole ordinaire suffit à passer une nuit complète sans rêve.

Faire bouillir de l'eau avec les feuilles de Chanvre indien et quelques feuilles d'armoises séchées. Laisser infuser durant 12 heures dans une pièce obscure. Ajouter les Melilots et les racines d'asphodèle préalablement broyés tout en augmentant la température de la préparation. Lorsque le tout est à ébullition, tourner la potion dans le sens des aiguilles d’une montre durant 35 secondes et incorporer ensuite très rapidement les fleurs séchées de Fumeterre. Les rhizomes d’Aubépine coupées sont à ajouter lorsque la potion aura atteint une couleur rose. Maintenir la température de la préparation au-delà de la température d’un elfe malade. La potion sera prête lorsque sa couleur sera de couleur violette (compter environ 2 heures selon si vous êtes en période de pleine lune ou 2h30 dans les autres cas).
Moyens d'identification :
De couleur violette, potion dégageant une odeur d’herbe fraichement coupée.
Effets détaillés :
La personne qui la boit tombe dans un profond sommeil (aussi appelé Goutte du Mort-Vivant)

Potion de Vieillissement (Canonique)
Effort Exceptionnel
Temps de préparation :
7 jours
Recette de préparation :
Eau - 12 onces de champignons bondissants en poudre – 12 fleurs de dictame – 3 morceaux d’écorce de Troène – 2 onces de bave d’escargot farceur

Faire très attention aux doses prises : une trop grande quantité peut faire mourir de vieillissement.

Laisser l’eau reposer dans le chaudron dans le noir le plus complet durant 6 jours. Augmenter la température de la potion pour atteindre (environ) 180°F. Une fois la température atteinte, ajouter les 3 morceaux d’écorce de Troène préalablement rapés. Laisser baisser la température. Vers 140°F, ajouter doucement les 12 onces de champignons bondissants en poudre. Vers 110°F, ajouter les 12 fleurs de dictame préalablement broyées. Vers 80°F ajouter enfin les 2 onces de bave d’escargot farceur. Vers 75°F, augmenter la température du chaudron pour atteindre l’ébullition puis laisser refroidir.
Moyens d'identification :
Dégage une odeur de fauteuil en cuir tanné. Couleur bleutée.
Effets détaillés :
La personne qui en boit vieillit, l’effet est proportionnel à la dose ingurgitée

Pousstif (Canonique)
Acceptable
Temps de préparation :
Environ 4h
Recette de préparation :
Eau – 5 queues de rats – 2 onces de selles de pigeon séchées – 3 onces de graisse d’Oursupilami – 1 steak de dragon – 20 fleurs de quinine blanche

Si vous ne tournez pas dans le sens des aiguilles d'une montre ou si vous ingurgitez cette potion plus d'une fois par semaine, l'effet sera irréversible et tout sort ou même l'utilisation d'une paire de ciseaux moldus seront impuissants pour tailler votre toison.

Porter l’eau à ébullition et maintenir la température tout au long de la préparation. Hacher finement et régulièrement les queues de rat. Les ajouter à l’eau bouillante. Tourner trois fois la potion dans le sens des aiguilles d’une montre. Plonger le steak de dragon entier dans l’eau. Laisser cuir durant deux heures. Retirer le steak de dragon et ajouter une à une les fleurs de quinine blanche. Touiller la mixture un moment pour faire dissoudre les fleurs et ajouter la graisse d’Oursupilami et les selles de pigeon séchées. Laisser encore cuire deux heures.
Moyens d'identification :
Potion de couleur blanc crème dont la texture ressemble à celle d'un démêlant moldu.
Effets détaillés :
Fait pousser les cheveux

Ratatinage (Canonique)
Acceptable
Temps de préparation :
1h30
Recette de préparation :
Eau - 5 racines de marguerites – 3 figues – 5 chenilles - 1 foie de rat - 6 sangsues

Gare aux projections lorsque vous ajoutez les foies de rat : toute matière vivante ayant reçu ces projections se verra colorée de manière permanente en jaune vif.

Laisser les racines de marguerites tremper dans l’eau pendant 15 à 20 minutes. Couper les chenilles en tranches. Faire chauffer progressivement l’eau. Mettre le foie de rat dans la potion durant 15 minutes et le ressortir. Ajouter les racines de marguerites préalablement coupées finement. Ré-ajouter le foie de rat et laisser cuir pendant 30 minutes en remuant de temps en temps dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Peler les figues et les ajouter à la préparation. Lorsque la mixture aura une couleur vert-jaune, remuer quelques instants et ajouter les sangsues. Continuer à remuer jusqu’à obtention d’une mixture de couleur vert clair.
Moyens d'identification :
Couleur vert clair.
Effets détaillés :
Fait rapetisser ou revenir à un stade antérieur (d’un têtard vers une grenouille)

Régénération sanguine (Canonique)
Optimal
Temps de préparation :
30 min
Recette de préparation :
Eau – 1 gousse d’ail – 4 feuilles de vigne rouge – 4 baies de fragon – 4 fleurs d’hamamélis – 7 onces de fourmis séchées

Ne pas trop doser au risque de provoquer d’incontrôlables saignements de nez.

Faire chauffer l’eau. Ajouter deux feuilles de vigne rouge puis remuer trois fois dans le sens des aiguilles d’une montre. Attendre 2 minutes, ajouter les deux autres feuilles de vigne puis remuer trois fois dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Laisser cuir jusqu’à ce que l’eau ai prit une teinte rosée. Incorporer doucement les 7 onces de fourmis séchées et baisser la température du chaudron de 50°F environ et laisser cuir une dizaine de minutes. Remonter la température jusqu’à ce que la mixture bouillonne. Ajouter alors les fleurs d’hamamélis préalablement broyées. Laisser bouillir jusqu’à obtention d’un liquide jaunâtre. Ajouter alors une gousse d’ail complète ainsi que les baies de fragon. Laisser cuir jusqu’à obtention d’un liquide de couleur neutre.
Moyens d'identification :
Potion ressemblant à de l’eau mais dont la fluidité est moins élevée. Elle dégage une odeur de fer.
Effets détaillés :
Permet à une personne ayant perdu beaucoup de sang d’en regagner rapidement.

Soigner les brûlures (Canonique)
Effort Exceptionnel
Temps de préparation :
12h
Recette de préparation :
8 onces d'eau - 21 onces de pelures d'orange - 6 tiges d'aloe vera - 1 plume de Phénix - 3 tiges de lavande - 4 pincées de poudre d'ambre - 2 pincées de poudre de dents de Boutefeu Chinois

Ne pas laisser sur le feu sans surveillance, Si ça brûle, il faut recommencer du début. Ne pas appliquer sur la peau lorsque c'est chaud.

Porter l'eau à ébullition. Pendant ce temps, épluchez les oranges et mangez l'intérieur, si cela vous tente, ne goutez pas les pelures. Coupez les pelures en fines lamelles d'un centimètre. Ecrasez les six tiges d'aloe vera pour en extraire le jus. Ne coupez qu'un bout de la tête de la plume, environ cinq centimètres. Une fois que l'eau boue, versez-y les copeaux de pelures, l'extrait d'aloe vera et le bout de plume, mélangez bien le tout et ne laissez par brûler. Insérez les trois tiges de lavande entière et laissez-les mijoter jusqu'à ce que vous ne puissiez plus les sentir avec votre spatule. A partir de ce moment-là, vous devez déjà avoir une pâte consistante et de couleur orange, ajoutez-y la poudre de dent de Boutefeu Chinois puis celle d'Ambre. Si tout a été fait correctement, vous avez entre vos mains une pâte contre les brûlures, qu'il va falloir laisser reposer durant 10-11 heures pour que tout les composants s'imprègnent entièrement.
Moyens d'identification :
Pâtes d'une couleur orange. Odeur de lavande.
Effets détaillés :
Soigne les fortes brûlures et toutes les brûlures en général.

Solution de Force (Canonique)
Acceptable
Temps de préparation :
1h30
Recette de préparation :
Eau – ½ de gallon d’eau ferrugineuse – 1/10 de gallon de sang de salamandre – ¼ de gallon de jus de grenade – 10 onces de poudre d’ongles de griffon – 5 onces d’herbe de perse – 10 onces de poudre de lune – 5 onces de raclure de morve de taureau – 4 scories de pouzzolane (environ 0,15 once la scorie)

Faire chauffer l’eau et l’eau ferrugineuse. Y ajouter la moitié du jus de grenade. Ajouter le sang de salamandre goutte par goutte. Verser le reste du jus de grenade. Ajouter les scories de pouzzolane. Patienter jusqu’à ce que la mixture ai une couleur verte prononcée. Tourner la potion trois fois dans le sens des aiguilles d’une montre. Broyer la raclure de morve de taureau avec l’herbe de perse et les ajouter au mélange. Laisser cuir durant 20 minutes minimum. Saupoudrer la mixture de poudre d’ongles de griffons. Lorsque la potion atteint une couleur bleu foncé, ajouter la poudre de luns après avoir tourné 6 fois dans le sens des aiguilles d’une montre. Laisser cuire jusqu’à obtention d’une potion de couleur turquoise.
Moyens d'identification :
De couleur bleu intense, cette potion dégage une odeur de sudation
Effets détaillés :
Accroit la force de celui qui la boit.

Tue-Loup (Canonique)
Optimal
Temps de préparation :
60 jours
Recette de préparation :
Eau, 10 pétales d'aconite, 7 rhizomes de tumescine, 1 grosse pierre de soleil (ou feldspath aventuriné), 61 gouttes de sang de paresseux.

L’ajout de sucre annule les effets. Il faut la prendre la semaine précédent la pleine lune et il faut continuer d'en boire un peu après la pleine lune.

Prévoir un espace qui ne sera jamais éclairé par la lumière directe du jour durant la période de préparation de la potion.
Verser 0,5 gallons d’eau dans un chaudron qui aura commencé à être chauffé. Laisser l’eau frôler l’ébullition avant de tout stopper. Placer la pierre de soleil (ou feldspath aenturiné) au fond du chaudron et laisser refroidir (environ 3 heures).
Remettre le chaudron à feu doux et y verser les pétales d’aconite broyées en pâte. Couper un rhizome de tumescine en rondelles grossières et les laisser flotter sur la décoction. Tourner la potion 4 fois dans le sens des aiguilles d’une montre puis 20 fois dans le sens inverse. Patienter jusqu’à ce que la potion n’ai plus de mouvement et recommencer. Verser une goutte de sang de paresseux et recommencer le touillage comme précédemment.
Tous les jours, à la même heure, procéder au touillage de la potion dans cet ordre : 4 fois dans le sens des aiguilles d’une montre, 20 fois dans le sens inverse ; patienter jusqu’à immobilisation de l’eau ; recommencer le touillage ; patienter jusqu’à l’immobilisation de l’eau ; verser une goutte de sang de paresseux ; recommencer le touillage.
Tous les 10 jours, vérifier que les rondelles de tumescine se soient bien dissout dans la potion et en rajouter d’autres.
Le 60ème jour, procéder au rituel journalier en ajoutant cette fois une double dose de sang de paresseux.
Moyens d'identification :
Cette potion a très mauvais goût. C’est surement en partie lié au fait que l’ajout de sucre neutralise ses effets. Elle se présente sous l’aspect d’une liquide très fluide de couleur blanche parfois voilée d’un halo gris.
Effets détaillés :
Elle n’empêche pas la transformation en loup-garou mais permet de se contrôler : la personne reste lucide et n'est plus qu'un loup inoffensif.

Veritaserum (Canonique)
Optimal
Temps de préparation :
Une lunaison complète
Recette de préparation :
Eau de source – 1 plume de Jobarbille – 10 feuilles de verveine hybride – 2 tubercules de Babiana Attenuata cueillis en période de floraison – 2 sardonyx – 2 zircons jaune – 1 pincée de poils de Ptilocerque de Low – 1 langue séchée de myrmidon

Trois gouttes suffisent. Son utilisation est strictement limitée par le Ministère. Elle est d’ailleurs inutilisable lors d’un procès.
Pour qu'elle fonctionne, la potion doit être utilisée sur des personnes vulnérables, incapables de s'en protéger, ou ne sachant pas qu'on va l'utiliser sur elles. On peut en contrer les effets par l'Occlumancie, grâce à un antidote pris préventivement, ou encore par d'autres moyens.

Disposer le chaudron rempli d’eau dans un carré virtuel dont les angles sont formés par les quatre pierres alternées. Maintenir les pierres sous une flamme constante. Laisser en l’état pendant 5 jours environ. Lorsque l’eau vibrera placer les pierres au fond du chaudron et maintenir un nouveau feu doux dessous. Patienter jusqu’à ce que les pierres tournent au fond du chaudron (compter environ 2 à 3 jours). Recouvrir la surface de l’eau avec les tubercules de babiana attenuata réduits en pommade et monter un peu la température du feu. Lorsque la pommade aura formé une croute (environ 1 jour), la casser et tourner la mixture pendant une à deux heures (le temps que la croute se soit dissous dans l’eau). Plonger ensuite une dizaine de tranches très fines de langue séchée de myrmidon et baisser considérablement la température de la mixture. Lorsque l’eau ne frémit plus, tourner quatre fois la potion dans le sens des aiguilles d’une montre, puis six fois dans l’autre et enfin trois fois dans le premier sens. Sans attendre, augmenter la température de l’ensemble. Laisser la potion bouillir jusqu’à ce que l’odeur ressemble à celle d’une fleur en pleine floraison (environ 10 jours). Les feuilles devront alors être ajoutées régulièrement à raison d’une feuille par jour (à la même heure). La potion aura alors perdue son odeur mais aura une teinte légèrement verdâtre. Ajouter la pincée de poils de Ptilocerque de Low en touillant la potion. Cette manipulation aura pour effet de rendre une couleur neutre à la mixture. Laisser cuire encore 3 heures et 6 minutes. Placer la plume de Jobarbille sur le liquide de façon à ce qu’elle flotte, recouvrir le chaudron d’un couvercle et laisser refroidir.
Moyens d'identification :
Claire comme de l'eau et inodore, ce qui la rend presque indétectable.
Effets détaillés :
La personne qui boit cette potion est obligée de dire la vérité

Vive-Loup (Canonique)
Optimal
Temps de préparation :
72h
Recette de préparation :
5 onces de sang de licorne – 25 onces d'eau froide – Une touffe de poil de Loup (72 poils) – 10 onces de jus de rhubarbe – 72 éphémères.

Attention, l’eau doit être pure de toute crasse et les poils de loup ne doivent en aucun cas être blancs afin d’éviter tout effet inconnu. Evitez de tuer vous même une licorne pour en obtenir le sang.

Contrairement à d’habitude, l’eau ne doit pas être chauffée mais refroidie et mise dans un endroit sombre et humide durant 70 heures et 48 minutes, à coté d’une fiole de sang de licorne que vous vous serez procuré. A la fin de cette période (très précisemment), réunissez les deux liquides dans une même fiole en les versant ensemble afin qu’elles s’unifient parfaitement ensemble. Si tout se passe bien, le sang de licorne formera un cercle à la surface de l’eau. Laissez cela de coté et sans perdre de temps, saisissez-vous des 72 éphémères et faites-en de la poussière en les écrasant puis ajoutez la touffe de poil de loup et continuez d’écraser le tout en donnant des coups forts et rapides.
Bien que cela semble inutile, il est primordial de le faire et sans arrêter votre geste répétitif, verser par à-coups le jus de rhubarbe sur votre poussière d’insectes. A chaque à-coups, une fumée noire s’élèvera dans le ciel mais ne vous inquiétez pas, cela reste normal et sans danger… pour l’instant. Une fois que le tout est versé, cessez de vouloir faire de la poussière car maintenant c’est une légère boue qui se trouve dans votre récipient. Maintenant, il est fortement conseillé de prendre du recul et de se servir de sa baguette. A l’aide d’un sort, versez votre bouillie dans la fiole contenant maintenant une eau sombre et où semble inexistante la présence de sang de licorne.
Quand la dernière goutte rentrera en contact avec l’eau sombre, une sorte de mini nova sombre va se former dans la fiole et, à partir de ce moment là, vous allez comprendre pourquoi vous avez dû prendre beaucoup de recul. Votre nova sombre va s’évader de la fiole en lévitant à la verticale et après être resté environ 72 secondes en lévitation, période durant laquelle vous vous serez efforcé de la faire tourner sur elle même à une vitesse folle grâce à votre baguette magique, elle va exploser et détruire tout dans un périmètre de 4 mètres. Ensuite, toujours avec votre baguette, faites que le nuage de fumée produit par cette dernière se réunisse et forme une fiole de fumée puis faites la devenir opaque jusqu'à qu'elle devienne une fiole à la forme complexe et unique en verre sombre. Dans cette fiole se trouve votre potion, un liquide sombre, plus noir que le noir même et au centre, une petite « lune » d’argent se découpera dans l’obscurité.

Attention: Si jamais vous ne faites rien et n'enchaînez pas sort sur sort, la fumée se dissipera et aucune potion ne sera présente. La potion se forme d'elle même quand vous formez votre fiole.
Moyens d'identification :
Liquide d’une noirceur insondable avec, en son milieu, une sphère blanche pareille a une pleine lune.
Effets détaillés :
A pour effet l’exact contraire du tue-Loup. Il transforme le Lycanthrope en loup garou pendant soixante douze heures (temps équivalent au cycle d’une pleine lune). La potion à peine façonnée doit être consommée car elle ne se conserve pas plus de soixante douze heures. Cependant, si jamais il n’est pas utilisé sur un « hybride », cela donnerait un poison mortel qui tue celui qui l’ingurgite dans les soixante douze heures. Aussi étonnant que cela puisse t’il être, l’antidote se trouve être le contraire de la potion : la potion Tue-Loup.