Liens utiles
Connexion / Inscription
Le forum est actuellement en phase de beta fermée. Vous pouvez consulter les sujets publics, mais ne pouvez pas vous inscrire.
Londres Quartiers moldus Rencontre chevaleresque [En cours]

Une rue dans Londres le 31 juillet 2122

Publié par Jennifer Wilson le 31/07/2022 à 22:48:13

Ce message fait l'objet d'un avertissement de contenu.
Nature du TW :

LA d'Amanda 

 

 

Rencontre Chevaleresque

 

Le soleil pointant presqu'à son zénith, la journée était idéale pour sortir et faire quelques emplettes. Même si elle n'achetait rien, Jennifer se surprenait parfois à aimer flâner ici et là, laisser ses pas la porter - parfois ces derniers faisaient un peu ce qu'ils voulaient - se révélait être un de ses jeux favoris. Le hasard pouvait toujours vous apporter d'agréables surprises, quant aux mauvaises, mieux ne valait pas y penser tout simplement. Poussée par une force invisible, l'adolescente bientôt jeune adulte regarda les vitrines des différents magasins sans pour l'instant y entrer. Peut-être craquerait-elle pour l'un d'entre eux mais elle avait encore envie de résister à ce petit caprice quoique après tout était-il si mauvais de se faire plaisir de temps en temps ? Enfin déjà la sortie en elle-même était salvatrice. Avec sa formation qui lui prenait tout de même du temps, ses moments à elle étaient précieux. 

 

La chaleur devenant un peu trop écrasante pour le coup, Jenn commence par enlever sa veste quand son regard s'arrête immédiatement sur une dame qui a l'air de tanguer dangereusement. Oulàà. Les yeux se froncent, attentifs et concentrés. Quelques minutes plus tard, la chute est  forcément inévitable. Sans réfléchir, Jennifer accourt vers elle totalement absorbée dans sa mission. Après tout, aider les autres était devenu son métier et elle n'y fera jamais offense ou le moins possible disons. Enfin à la hauteur de la grand-mère, elle n'hésite pas à lui porter assistante, la relevant aussi délicatement que possible. Est-ce que ça va ? Rien de cassé, Madame ? Plus de peur que de mal, à première vue. Relevant sa tête, la jeune Serdaigle se rend enfin compte qu'une autre personne a apparemment voulue, tout comme elle. Une jeune et jolie femme qui parait au premier abord sympathique mais cela reste à voir. Jenn n'hésite pas, même s'il est timide, à lui adresser un sourire et hocher la tête pour la saluer. Après tout, c'est qu'un sourire donne, en théorie, toujours bonne impression. Son attention à nouveau focalisée vers la petite dame âgée, une légère blessure orne son petit poignet tout fin. Une petite grimace, la baguette vient finalement pointer le bout de son nez, vérifiant que la personne n'y est tout de même pas trop opposée. Après tout, c'est qu'il y avait toujours un peu de moldus réticents face à la magie mais bon il fallait bien faire disparaitre cette vilaine entaille.  N'ayez pas peur. Je vais vous arranger ça, vous ne sentirez plus rien après. Ne bougez pas par contre. #Episkey. Voilà, qui était fait. Ni vu ni connu.

 

La pauvre mamie allait pouvoir reprendre très vite le cours de ses activités. 



Publié par Amanda Howcraft le 13/08/2022 à 15:13:05

Ce message fait l'objet d'un avertissement de contenu.
Nature du TW :

Le mois de juillet a couru à une vitesse folle. Amanda ne l'a pas vu passer. Elle ne réalise pas qu'aujourd'hui, on est déjà le dernier jour. Avant août. Elle est en vacances depuis la veille au soir, elle a fait ses au-revoir à Jonas, le patron de l'épicerie solidaire où elle a passé ces dernières années. Elle a voulu s'accorder un petit mois avant d'enchaîner sur Poudlard, revenir au château, retrouver ces couloirs de pierre qu'elle a si longtemps arpentés et ces escaliers capricieux qui l'ont tellement perdue les premiers mois. 

Pensive, elle marche sur le trottoir, un sac de courses à la main. Elle a fait quelques emplettes car le frigo est vide et son frère, n'ayant pas encore la chance d'être en vacances, ne pourra pas y aller avant dix-neuf ou vingt heures ce soir. Elle l'a donc rassuré : je vais y aller, t'inquiète pas. 

Il fait plutôt chaud. En même temps, c'est l'été. A quoi s'attendait-elle ? La chaleur ambiante ne lui donne pas tellement envie de s'attarder dehors. Elle est mieux dans son canapé, face à son ventilateur, en train de buller et penser au temps qui passe.

 

Elle est soudain tirée de ses pensées en voyant, du coin de l'oeil, une silhouette s'effondrer. C'est une petite mamie. Qui vient de tomber. 

Son sang ne fait qu'un tour, elle ne réfléchit plus. Elle se précipite dans sa direction mais constate qu'une jeune femme, plus proche, est déjà là. Elle ne fait cependant pas demi-tour, allant jusqu'au bout de ses intentions. On ne sait jamais. Des fois que la jeune femme aurait besoin d'un coup de main. Un peu en retrait, Amanda regarde l'inconnue s'enquérir de l'état de la mamie avant de sortir une baguette et de soulager sa petite blessure d'un tour de magie. Amanda ne peut s'empêcher d'afficher un air surpris. Elle ne s'attendait pas à tomber sur une comparse. 

La mamie regarde son poignet, l'air incrédule. Elle bafouille :

 

-M...merci... c'est... gentil... euh...

 

Amanda s'approche davantage, avec un sourire rassurant.

 

-Qu'est-ce qui vous est arrivé ? demande-t-elle d'une voix douce. C'est à cause de la chaleur ?

-Oh, non, non, je... j'ai trébuché je crois.

-Vous pouvez marcher ?

-Oui, répond la vieille dame en joignant le geste à la parole : elle esquisse un pas un peu hésitant, puis un deuxième, prenant un peu plus confiance.

 

Amanda hoche la tête : elle ne semble pas avoir les jambes faibles ou flageolantes. Sans doute juste une petite chute sans graves conséquences et sans prémices inquiétants. La mamie se tourne vers l'inconnue qui l'a soignée :

 

-Vous... vos pouvoirs sont impressionnants.

 

L'ex Poufsouffle esquisse un sourire. Ca fait toujours cet effet d'extraordinaire lorsqu'on fait une démonstration magique devant un-e Moldu-e qui n'y est pas habitué-e.

 

-Merci de m'avoir soignée. C'est quand même rudement pratique, tout ça.

 

Elle marmonne autre chose qu'Amanda ne comprend pas et s'éloigne. Après un instant à suivre la mamie des yeux pour s'assurer qu'elle ne chute pas de nouveau, la jeune femme se tourne vers sa comparse :

 

-Je ne pensais pas croiser une sorcière ici. 

 

Elle la jauge un instant, cherchant à évaluer son âge. Elle n'est pas bien vieille. 

 

-Elève à Poudlard ? hasarde-t-elle.


Publié par Jennifer Wilson le 04/09/2022 à 19:26:57

Ce message fait l'objet d'un avertissement de contenu.
Nature du TW :

Finalement, même dans la rue, le futur métier de l'ancienne étudiante la rattrapait même quand elle n'était pas dans le prestigieux établissement. A croire que ça l'a poursuivait sans relâche mais pourquoi se plaindre puisqu'elle avait délibérément choisi cette direction ? Le regard posé et concentré sur la mamie, elle ne remarque pas tout de suite l'autre femme qui est avec elle ou du moins n'y prête pas réellement attention, celle-ci focalisée surtout sur la vieille dame encore un peu secouée par sa soudaine chute.  

 

Elle aussi, sourit également aux réflexions de la vielle dame. Voilà pourquoi elle avait choisi d'en faire sa profession.  Son intelligence lui donnait raison. C'est vrai que la magie était bien pratique ! L'ex étudiante toujours étudiante aurait du mal à s'en passer à l'heure d'aujourd'hui. Pas besoin de se rendre toujours quelque part pour se faire soigner comme faisaient la plupart des moldus. Un p'tit sort et hop ! Le tour était joué ! Elle finit par hocher la tête laissant son regard suivre la moldue s'assurant de sa nouvelle stabilité avant de se concentrer cette fois sur sa nouvelle interlocutrice. 

 

Moi non plus à vrai dire. Pas dans ces quartiers là en tout cas. Elle la dévisage avant de sentir ses sourcils se hausser sous la question presque bien visée. De peu. Je viens d'en sortir. Un petit sourire sous cet aveu. Il en était grand temps même si la nostalgie se réveillait toujours un peu à elle quand elle en parlait. Poudlard lui avait énormément apporté tant au niveau des galères que des satisfactions personnelles mais elle pouvait enfin se sentir elle même maintenant qu'elle était enfin dehors. Et vous ? Vous y travaillez peut-être ?  qu'elle lui demande avec une curiosité réelle. Un trait de caractère qu'elle avait toujours possédé et qui lui avait apporté parfois quelques ennuis. Elle tente de se souvenir si son visage lui dit quelque chose mais elle n'y parvient pas. Poudlard me parait si proche et si loin à la fois. Certains souvenirs pouvaient si vite s'estomper…