Liens utiles
Connexion / Inscription
Le forum est actuellement en phase de beta fermée. Vous pouvez consulter les sujets publics, mais ne pouvez pas vous inscrire.
Premiers pas sur le forum Encyclopédie Contexte du forum

Publié par Administration le 18/06/2022 à 19:39:54

Ce message fait l'objet d'un avertissement de contenu.
Nature du TW :

 

CONTEXTE DU FORUM

 

Notre contexte débute en 2122, cent ans après la levée du secret magique, alors que les communautés moldues et sorcières parviennent enfin à trouver des terrains d’entente pour cohabiter en paix. 

 

En 2017, mûs par une volonté de changement profonde, quatre individus - Aloysius Shacklebolt (sang-pur), Jack Eagleson (cracmol), Isaac Priest (sang-mêlé) et Lorna Banks (née-moldue) - ont fondé le Parti des Sorciers Libres.

 

Suite à de nombreux meetings et débats dans divers lieux publics du territoire britannique, ils parviennent à mobiliser les foules autour de leurs idéaux, et à occuper des postes clés au sein du Ministère de la Magie. Parmi les premiers membres qui rejoignent le parti, on note la présence de nombreuses familles moldues ayant eu un enfant sorcier, mais surtout celle de Hermione Granger. En 2018, le PSL a gagné suffisamment d’ampleur pour avoir des sièges au Magenmagot. Les sentences liées aux infractions concernant le Secret Magique sont atténuées.

 

Le Parti Conservateur, qui était en déclin à la fin de la Seconde Guerre sorcière, a perdu davantage de pouvoirs à la montée du PSL. Une tension médiatique s’impose entre les deux partis, de nombreux scandales éclatent, jusqu’à l’assassinat d’Isaac Priest [Parti Conservateur a engagé un tireur d’élite (moldu ou sorcier)]. La couverture médiatique fait d’Isaac un martyr, et soulève les peuples de la communauté magique internationale au bénéfice du PSL.

 

De 2019 à 2020, le PSL est présent dans tous les gouvernements magiques, et certaines réformes commencent à voir le jour : les familles et amis moldus de nés-moldus sont de plus en plus impliquées dans le monde magique, des structures sont mises en place afin de présenter certains aspects de ce monde aux moldus. Certaines zones magiques sont ouvertes aux visites moldues, dans la mesure où il existe au moins un sorcier dans leur entourage. Les sanctions en rapport avec l’usage de magie non-autorisée dans le monde moldu sont largement allégées. La plupart des créatures magiques restent neutres quant à tous ces chambardements politiques.

 

En 2020, Hermione Granger, soutenue par le PSL, est nommée Ministre de la Magie. Les réformes du parti s’accélèrent et gagnent en puissance, jusque la soumission d’un vote pour la chute du Secret Magique en septembre 2022. Dans le monde moldu, la technologie introduit le monde sorcier sur les réseaux sociaux avant même que le Secret ne soit officiellement levé. Tout cela se conclut par un événement international retransmis sur toutes les chaînes et plateformes du monde, officialisant l’existence du monde sorcier pour les moldus.

 

Si la levée du Secret a été voté par une majorité, certains gouvernements s’y montrent ouvertement hostiles, tant dans le monde moldu que dans le monde magique. Les tensions montent au sein des pays concernés jusque l’éclatement de véritables guerres civiles : des attentats sorciers, moldus, plusieurs conflits ouverts lors de manifestations au sein des capitales, des monuments embrasés ou détruits, et un nombre conséquent de morts dans un camp comme dans l’autre. Des alliances se créent et se défont, des pour-parler sont mis en place, en vain, le contre-espionnage prend des proportions dangereuses entre les gouvernements. Cette période sombre, assimilée à une intense guerre froide, voit geler les recherches de la technologie moldue comme de la magie. Plusieurs structures germent dans le plus grand secret pour quelques expérimentations absolument illégales, qui bafouent le droit humain, et qui mettront de nombreuses années avant d’être connues du grand public.

 

Il faudra attendre 2099 pour voir s’apaiser les tensions suite à la découverte du Système de Felzatz, conjugaison de la technologie et de la magie par le biais du Felzatz. Cette matière minérale, découverte par Josh Felzatz en 2085, est la proue de l’investissement du PSL qui grâce au chercheur trouvera un terrain d’entente pour une vie en symbiose entre moldus et sorciers. Est alors ratifié le Traité de Felzatz à l’initiative de la Confédération Internationale des Sorciers avec le monde moldu.

 

Ce traité implique évidemment un cessez-le-feu immédiat sur l’intégralité des territoires, mais aussi la mise en place dans les dix années à venir de structures et de systèmes mixtes afin d’accélérer la cohabitation des moldus et sorciers à travers le monde : des écoles maternelles et primaires qui accueillent les enfants sorciers qu’ils aient des parents moldus ou non, des échanges inter-collèges et lycées afin de découvrir la culture des uns et des autres, la fondation d’ailes médicales sorcières dans les hôpitaux moldus, l’accueil de moldus au sein des commerces sorciers et la mise en place de sécurité dès lors que le commerce pourrait présenter un danger pour un non-sorcier, etc. De nombreux monuments sont érigés dans le monde en commémoration des cent années passées, des sculptures représentant les deux mondes unis, des fontaines, des statues à l’effigie de figures marquantes de la guerre. 

 

En 2122, le monde est acclimaté à ce constant métissage des cultures, bien qu’il reste quelques lieux dans lesquels certaines tensions subsistent. Les gouvernements magiques et moldus sont restés distincts, mais dirigent chaque pays d’une intention commune, et démontrent d’une communication interne constante. L’efficacité de leur fonctionnement est redoutable, hormis en Russie et en Chine, où la cohabitation est encore sous le joug d’une certaine méfiance mutuelle.

 

Liste de quelques monuments érigés ou détériorés voire détruits lors de la guerre :

 

Notre-Dame, Stonehenge, Tower Bridge, Statue de la liberté, libération du taureau de Wall Street, ont subis de nombreux dégâts. En compensation, ont été érigés plusieurs monuments de commémorations aux morts, dont une statue d’Hermione Granger serrant la main au Premier Ministre moldu à l’époque de la tombée du Secret.

 

Synthèse des contextes par zones géographiques

 

Russie : Hostile

 

Le gouvernement russe s’oppose fortement à la levée du secret magique, craignant principalement que la population se rebelle face à la forte majorité de sorciers dans la gestion des affaires publiques et détentrice d’un certain nombre de privilèges acquis au fil des siècles par une communauté sorcière élitiste qui a longtemps favorisé les sang-purs. Le gouvernement y entreprend ainsi des mesures très coercitives contre tout individu souhaitant mélanger sorciers et moldus. Pourtant, sous l’influence internationale, un grand nombre d’individus russes connaissent l’existence du monde sorcier. Mais la communauté sorcière russe souhaite rester protégée et méprise majoritairement les gouvernements étrangers qui ont levé le sceau du secret.

 

Japon : Favorable

 

Le Japon fait partie des pays qui ont signé le traité de paix et où le secret magique a été levé malgré des réticences dans la population les premières années. Mais la vie s’est très vite réorganisée selon une hiérarchie sociale plaçant les moldus en-dessous des sorciers. Ces derniers sont en effet respectés pour leur puissance, sans distinction de pureté de sang, et les écoles de sorcellerie rayonnent de prestige. Ainsi, à défaut de maîtriser la magie, travailler pour un sorcier ou en épouser un est un véritable honneur pour un moldu aspirant à un certain éclat dans la société japonaise à ce jour. 

 

États-Unis : Favorable

 

Aux États-Unis, les États conservateurs se sont fortement opposés à la levée du secret magique, mais le gouvernement fédéral a signé le traité de paix après un grand vote national qui a déchaîné les débats politiques. Ainsi, officiellement les mondes moldus et sorciers se mélangent librement, mais dans les faits, dans certains États la séparation des deux mondes est encore très fréquente avec une défiance forte entre moldus et sorciers dans les États les plus conservateurs. Les débats animent encore grandement les discussions et génèrent parfois des clivages dans la population et dans la politique fédérale.

 

Australie : Favorable

 

Avec la Grande-Bretagne et la France, l’Australie s’est très rapidement montrée favorable à la levée du secret magique. Le pays s’est ainsi montré novateur en matière de dispositifs de tolérance et de mélange des mondes sorcier et moldu, malgré des événements perturbateurs les premières années. L’Australie fait partie des pays qui ont œuvré à la paix mondiale, avec un partenariat clair avec la Grande Bretagne. Il s’est ainsi trouvé être un pays refuge pour les sorciers de pays indo-pacifiques où la tolérance envers le monde sorcier n’est pas encore établie.

 

Afrique : Mixte

 

La diversité des pays d’Afrique en fait un continent aux multiples postures. Dans un certain nombre de pays, la sorcellerie y est révérée, mais plusieurs communautés sorcières y cohabitent parfois dans la violence. Les États sont impuissants face à certains conflits mêlant enjeux sorciers, géopolitiques, climatiques et liés aux ressources naturelles. Certains pays néanmoins ont obtenu une alliance de paix entre moldus et sorciers et se positionnent en chef de file d’une Afrique sorcière tolérante, avec la création de la Ligue Africaine pour la Paix.

 

Amérique du Sud : Mixte (globalement favorable)

 

L’Amérique du Sud a peu fait parler d’elle pendant la guerre civile qui a opposé sorciers et moldus. La plupart des pays sont parvenus à des accords internes quant à la levée ou non du secret magique. Dans les faits, les États sont souvent restés faibles sur la question de la coexistence du monde sorcier avec le monde moldu. Les populations se sont emparées des questions en aménageant eux-mêmes leurs modes de vie avec plus ou moins de succès. Il semblerait que pour ces pays, la question de l’appartenance à l’un des deux mondes ne soit pas une question prioritaire au regard des autres enjeux auxquels ils doivent faire face.

 

France : Favorable

 

Après de longues manifestations aux conséquences parfois débordantes, le gouvernement français a signé le traité levant le secret magique et s’est engagé lentement dans une politique visant à réconcilier monde magique et monde moldu. Dans les faits, il s’empêtre avec de multiples questions pratiques auxquelles sont confrontés d’ailleurs un grand nombre de pays. L’opinion publique reste mitigée et des rancœurs subsistent au sujet du secret dont ont longtemps bénéficié les sorciers.

 

La cohabitation moldus et sorciers en Grande Bretagne

 

Certains villages sont connus pour être sensiblement hostiles aux sorciers, d’autres hostiles aux moldus (entre autres l’Allée des embrumes). 

 

Politique : un Département de coopération interministérielle a été mis en place et fait le pont entre les deux gouvernements. Ils communiquent via un réseau de cheminées interne et secret.

 

Commerces : Mise en place de systèmes de sécurité dans les commerces à risque pour les moldus.

 

Scolarité : écoles mixtes jusqu’au collège, après le collège possibilités d’échanges entre écoles sorcières et moldues (1 à 2 semaines).

 

Transports : un moldu peut monter sur un balai volant (c’est plus dangereux car ils ne peuvent compter que sur les objets magiques de protection, et ils peuvent se faire tuer par les cognards), un moldu peut emprunter le réseau de cheminette, un moldu peut emprunter un portoloin (sous autorisation du Ministère), un moldu peut se faire escorter par un sorcier ou un elfe en transplanage. Recherches en cours concernant les véhicules moldus non abouties. Médecine : L’hôpital Sainte Mangouste est désormais ouvert aux moldus, quant aux hôpitaux moldus, ils ont pour la plupart ouvert une aile dédiée aux pathologies sorcières sous la direction de Sainte Mangouste.

 

Faune & flore : Les réserves de créatures et plantes magiques sont ouvertes aux moldus, les zoos sont devenus des réserves naturelles, de notables problèmes de braconnage sur le territoire.

 

FAQ

 

Comment la population est-elle habillée désormais ? 

 

Tout le monde s’habille de la façon dont il/elle le veut, la mode n’a pas forcément énormément évolué, sorciers comme moldus portent ce qu’ils veulent. Il y a toujours un uniforme à Poudlard ;

 

Technologie & Magie, y a-t-il toujours des risques ? 

 

Un matériau (météorite) - le Felzatz - a été découvert pour assembler de la technologie avec la magie. Il est donc à présent possible de voir des appareils électro-magiques dans des lieux sorciers. Le risque existe toujours pour les appareils qui ne comportent pas ce matériau. Le fonctionnement reste moins efficace dans un lieu trop concentré en termes de magie ou en termes de technologie. Ce matériau a permis d'améliorer la création des baguettes magiques (ou autres objets pour les manumages) afin qu’elles fonctionnent mieux en présence de technologie.

 

De la maternelle à la primaire, comment ça se passe pour le mélange des enfants moldus et sorciers ? 

 

Histoire et géographie magique et moldue mixée. Obligation pour tout enfant (moldu ou sorcier) d’être scolarisé à partir de 6 ans. Possibilité pour les enfants modus de jouer au Quidditch dans la cour de récréation (sur les balais pour enfants). Rentrée à Poudlard l’année des onze ans du personnage (retrait de la règle canon du 11 ans révolu).

 

Quelles sont les écoles après la primaire qui mélangent les sorciers et les moldus pour que les uns comprennent le fonctionnement des autres ?

 

Il n’existe aucune école mixte, les enseignements sont tels qu’ils existent aujourd’hui, mais un élève sorcier peut décider de quitter son école de magie en cours de cursus pour rejoindre le monde moldu (et devenir boulanger).

 

Quels sont les commerces moldus/sorciers/mixtes ?

 

Les zones de commerces sont ouvertes aux moldus, le Chemin de Traverse est donc accessible aux moldus. Il existe aussi des commerces sorciers dans les villes (Londres, etc.) qui ne sont pas forcément sur le Chemin ou dans une zone sorcière spécifique. Pour les bars, idem que pour les boutiques. Cocktails mixtes, plats exotiques moldus/sorciers existants. 

 

Quel rapport ont les moldus aux potions/objets magiques/créatures magiques ? Quel rapport ont les sorciers aux technologies ?

 

Full-open, les moldus ont accès aux commerces magiques et inversement ; Cas par cas, si on repère un abus ;

 

Les sorciers sont-ils influencés par les réseaux sociaux ?

 

Les sorciers ont davantage accès à internet, pour autant cela ne fait pas autant partie de leur vie que les moldus. Premiers sorciers influenceurs. Découverte pour les moldus des photos qui bougent sur papier. Premiers gifs papiers.

 

Les moldus peuvent-ils travailler dans les commerces sorciers, ou faire n’importe quel boulot dans le monde sorcier ? 

 

Un moldu peut travailler dans un commerce (vendeur, barman, agent d’entretien), peut rejoindre le personnel d’une école de magie (sauf dans une matière dans laquelle la magie est nécessaire, ou professeur de Quidditch pour des raisons de sécurité, etc), ne peut évidemment pas dresser des dragons ou être à un poste important du ministère de la magie.

 

Y a t-il des convertisseurs d’argent disponibles en rue ? Une monnaie commune sorcière et moldue ?

 

Il est possible de convertir son argent à la banque.

 

Les moldus peuvent-ils utiliser une baguette magique ?

 

Non. Existence possible d’un “outil magique” pour les moldus : catalyseur de magie, un seul sortilège possible, ce genre de bail. Selon les propositions des membres aux équipes du staff lorsque le forum sera ouvert.

 

Protection des moldus par rapport aux sortilèges impardonnables ? 

 

Aucun. Les sorciers ne peuvent déjà pas s’en protéger, c’est pour cela qu’ils sont interdits par la loi.