Liens utiles
Connexion / Inscription
Le forum est actuellement en phase de beta fermée. Vous pouvez consulter les sujets publics, mais ne pouvez pas vous inscrire.
Premiers pas sur le forum Cérémonie de la répartition Alhena Peverell

Publié par Alhena Peverell le 18/06/2022 à 22:15:03

Ce message fait l'objet d'un avertissement de contenu.
Nature du TW :

REPARTITION

 

La cérémonie de la répartition se présente provisoirement sous la forme d'un formulaire afin de présenter vos personnages. Les maisons étant déjà attribuées, il n'y aura pas le passage habituel du Choixpeau Magique. 

Il vous faudra ouvrir un sujet pour chacun de vos personnages.

 

 

Identité du Joueur

► Âge du joueur : 24 ans.

► Avez-vous des problèmes orthographiques ? : Quelques-uns. 

► Avez-vous déjà fait du RPG ? : Oui. 

 

 

Description du personnage

► Reprenez-vous votre ancien personnage (compte principal, double-compte ou personnage poudlard) ? : Oui

► Si oui, lequel : Alhena Peverell

 

Afin de ne pas se perdre, merci de mettre [Déjà Acquis] à côté des éléments (animaux, maisons, postes, statuts, formations…) qui étaient propres à vos anciens personnages. 

 

► Nom du personnage : Alhena Peverell

► Âge du personnage : 29 ans. 

► Nationalité du personnage : Britannique. 

► Statut du sang : Sang-pur [Déjà Acquis]

► Statut Spécial : Aucun

► Vos formations : Légilimancie [Déjà Acquis], Occlumancie [Déjà Acquis], Manumage, Vol sans balai [Déjà Acquis]

 

 

► Caractère du personnage (450 caractères minimum) : 

En général 

De nature secrète et froide, Alhena ne laisse jamais rien au hasard. Il est difficile pour elle de s’arrêter de penser ou de réfléchir, comme prisonnière de sa réflexion.

Intelligente et rusée, elle a une vision du monde bien à elle. Désenchantée de la vie, elle se réfugie derrière un masque de pierre sans émotion. Elle trouve cela bien plus simple, que d'affronter ses propres sentiments. Ceux-ci sont beaucoup trop nombreux et trop difficiles à contrôler, laissant la jeune femme parfois seule face à des crises d’hystéries ou de fureurs. 

 

La brune n’a pas spécialement peur des autres. Assez solitaire, elle se contrefiche de devoir détruire si c’est pour arriver à ses fins. Elle a peu d’estime pour les valeurs morales de la société et possède ses propres normes. Malgré cela, elle reste très ancrée dans les anciennes traditions sang-pur enseignées au sein du clan des Peverell.

 

Alhena est quelqu’un qui reste attachée aux liens familiaux -qui sont les seuls liens qu'elle ait vraiment connus. L'amitié et l'amour sont des mots qu’elles découvrent très lentement. Malgré cela, grâce à son éducation un peu spéciale, elle arrive à nouer assez vite des liens de n’importe quelle nature -car c’est important d’avoir de bonnes relations avec ceux qui nous sont utiles. De plus, il ne faut pas oublier que dans le fond, c'est une personne qui a peur de la solitude.

 

En détail 

Moralement, Peverell ressemble beaucoup au reste de sa famille. Elle n’a aucun remord à blesser mentalement autrui, que ce soit avec des répliques brutales ou amères de vérité. Elle déteste cependant la violence physique. Ce n’est que dans ses crises de démences que la jeune femme ose réellement lever la main. Personne n’est encore certain de cela, mais il est possible que ses excès de folies proviennent d’un syndrome post-partum vis-à-vis de l’éducation chaotique de ses parents. 

Pour autant, elle n'est pas sociopathe. C'est seulement une jeune femme rongée par son passé, qui derrière son masque ne semble pas encore bien comprendre les retombées de sa propre enfance. 

 

Il est indéniable qu’Alhena est considérée comme une personne amorale, plus que immorale. Elle se permettra toujours de faire des choses que la société peut condamner, mais pas la loi. Car elle n’est pas forcément en mesure de comprendre les mêmes normes que tout le monde. 

De plus, souvent qualifiée d’hédoniste dans sa jeunesse, elle obéit la plupart du temps à ses désirs. Elle préfère vivre selon ses préceptes. Bien qu’en grandissant, elle s’est adoucie. Désormais, elle préfère s’amuser à perfectionner son masque d’hypocrisie de la haute société. 

 

Alhena étant du genre à marcher sur le fil au-dessus du vide. Elle se déplace de manière gracieuse et légère. Elle possède un port altier depuis sa jeune enfance. Son éducation ayant été très stricte et trop particulière, elle reste exceptionnellement réservée ou du moins discrète et incroyablement calme, que ça soit avec les gens ou en situation de crise. À cause de tout cela, elle peut paraître effrayante aux yeux des autres et en joue.

 

Lorsqu’elle parle, elle utilise une voix plutôt douce et suave ou un ton sarcastique. Son père n’ayant cessé de lui répéter : « Si ce que tu as à dire n’est pas gentil, dit le sarcastiquement, les gens croiront que tu rigoles ». Malgré ça, elle possède au naturel une voix rauque presque paisible.

D’origine moqueuse, elle ne se retiendra jamais pour critiquer ou lancer des piques à quelqu’un. Le tout accompagné d’un petit sourire en coin, de nature très sarcastique. Joueuse et séductrice dans l'âme, elle adore exercer ses talents sur toutes sortes de personnes.

 

Aussi adepte de la dissimulation, elle est du genre à disparaître pour un rien, sans aucune explication, puis réapparaître quelque temps après sans rien dire. 

 

Outre cela, sa fausse double personnalité la fait paraître désagréable à cause de sa froideur naturelle. Hautaine avec les gens, elle ne peut s’empêcher de se tenir droite et d’avoir des airs distingués insupportables. Elle tente de ne montrer aucun signe d'empathie envers les personnes qui n'ont pas obtenu sa confiance.

 

Le plus important 

Ce qu’il faut absolument retenir du caractère d’Alhena, c’est qu’elle est un personnage complexe aux multiples facettes. C’est un caméléon des émotions qui se dédouble et virevolte très facilement. 

Face à tout cela, on oublie cependant bien aisément, que Peverell est du genre à être extrêmement calme, voire bien trop. Il est très difficile de la faire sortir de ses gonds, même dans des situations à risque. La brune étant très orgueilleuse et se sachant versatile, elle ne peut se permettre de perdre la face dans les moments délicats. Il n’y a que quand sa fierté est réellement mise à mal, qu’elle peut s'avérer impulsive et très mal réagir. 

 

Le dernier point essentiel concernant Peverell, c’est que derrière toute cette histoire, Alhena est en réalité très maternelle. C’est, peut-être même, son plus gros trait de caractère. Personne ne touche à ses enfants. 

 

► Description physique du personnage (450 caractères minimum) : 

Alhena est une femme de taille moyenne (1m70 environ), aux courbes généreuses et à la beauté plutôt froide. 

Elle possède des cheveux mi-longs et lisses de couleur ébènes. La plupart du temps, ils sont lâchés et tombent élégamment sur ses épaules frêles. De temps en temps, elle peut aussi les coiffer en des chignons sophistiqués, lui donnant un air encore plus stricte voire même, hautain.

 

Ses iris sont d'un vert émeraude profond (tirant parfois sur le gris ou le bleu). Malheureusement, Alhena aime bien les cacher derrière de multiples paires de lunettes de soleil pour les cacher. Les yeux étant le reflet de l'âme, elle évite de s'exposer -que ça soit pour les Legilimens ou pour les trop curieux, on le lui a assez répété désormais.

 

Son teint est pâle, comme une poupée de porcelaine. Il est parsemé de tâches de rousseur. Sa bouche quant à elle, est pulpeuse, presque toujours recouverte d’un rouge bordeaux. 

 

De carrure mince, elle porte des vêtements élégants. Tirant souvent sur la gamme vestimentaire masculine -comme si elle souhaitait davantage s'affirmer par rapport à la mentalité dans laquelle elle a grandi. Malgré tout, elle portera toujours du noir ou des vêtements dans les teintes sombres et neutre. 

Il est très rare de la voir en jean ou en jogging, étant une maniaque du contrôle, il est difficile de la voir se laisser aller, même au niveau de sa garde robe. 

 

Elle fait très souvent plus âgée que son âge à cause de sa froideur naturelle.

 

Signe(s) distinctif(s) : De grandes cicatrices sur le bas ventre et les hanches. Une marque de naissance en forme de croix juste au-dessus du cœur. Le blason de sa famille marqué au fer rouge sur l'omoplate propre aux enfants Peverell.



Histoire du personnage

 

► Histoire (600 caractères minimum) : 

Descendante directe de Cadmus Peverell [Déjà Acquis], Alhena est élevée au sein d'une famille extrêmement riche aux idéaux extrémistes sang-pur. Malgré tout, pendant des années, ses ancêtres se sont terrés et ce n’est qu’à l’époque de ses parents que le nom Peverell réussi à retrouver un semblant de notoriété au sein de la communauté sorcière. 

 

De par leur histoire et la paranoïa générale de sa famille, Alhena est donc élevée en toute discrétion dans le très grand Manoir Peverell [Déjà Acquis] au fond de la Cornouaille. 

 

Une éducation particulière 

Alhena est née durant la nuit du Six Juillet 2193, quelques minutes avant sa sœur jumelle Elladora. Deuxième cadette d’une fratrie de cinq enfants, elle n’est pas épargnée par l’exigence de perfection et la volonté d’excellence de ses parents. 

 

La jeune fille grandit donc avec les valeurs anciennes de sa famille. C’est une éducation cruelle et patriarcale qui brutalise toute son enfance. Confinée au Manoir, elle est suivie jusqu’à ses seize ans par des précepteurs et n’a pas l’occasion de prendre conscience de la réalité fracassante qui l'entoure en dehors de son cadre familial. Les seuls voyages qu’elle fait sont toujours accompagnés de ses parents Eldritch et Europa, dans des endroits isolés ou mondains. Elle n’a d’ailleurs pas la chance de se faire de vrais amis parmi ce cercle isolé que lui présente ses géniteurs.

 

Ayant une scolarité à domicile, ses parents étaient très regardant sur les progrès magiques et les connaissances que pouvaient accumuler leurs progéniteurs. C’est pourquoi, d’autres types de cours étaient enseignés dès le plus jeune âge chez les Peverell. Très vite, la magie noire est devenue une magie théorique à étudier, à comprendre de long en large. D’après leur éducation, elle était autant honorable que la magie blanche, même si le ministère ne l’appréciait guère. Il était juste indispensable, quand on s’y plongeait, de prendre conscience des enjeux de celle-ci.

Cependant, ce n’est pas tout. Les parents ne s’étaient pas arrêtés ici. Leur but étant d’engendrer une perfection d’eux-mêmes, ils poussèrent, dès qu’ils eurent l’âge minimum -pour un Peverell, leurs enfants à apprendre la Legilimancie, l’Occlumancie et la magie sans baguette. Menant indirectement, au fur et à mesure, Alhena à se perfectionner dans les arts de la magie psychique. Dès ses l'âge légal pour les formations, la jeune fille maîtrisait la Legilimancie [Déjà Acquis] et l’Occlumancie [Déjà Acquis]. Peu de temps après, elle devient aussi Manumage. Après tout, ils étaient ses meilleurs moyens de défenses contre le monde. 

 

Alhena étant la petite fille obéissante de la fratrie, celle qui apprend le mieux des leçons de vie de ses parents, elle attire très vite l’attention de son père. Si le frère aîné Adrian était l’élu pour devenir l’héritier des Peverell, elle était de son côté, contrairement à ses deux sœurs -jumelle et benjamine, le parfait trophée pour s’allier avec une autre famille de sang-pur. De là, en vient lors de son enfance sa rencontre et ses fiançailles avec Victor Rosier, le deuxième fils benjamin de la famille. Dès qu’ils furent en âge de comprendre, les deux jeunes adolescents se promirent qu'ils allaient se marier seulement si l’un d'entre eux n'avait pas trouvé l'amour avant. Pour le reste, ils étaient libres de faire ce qu’ils voulaient avant le mariage. 

 

Cependant, comme la vie est une longue ligne imprévisible, c’est à l’âge de ses douze ans que le premier frère cadet James, à cause de son impertinence, pousse ses parents à l’envoyer seul à Poudlard. Là-bas, il y découvre un autre monde pendant deux longues années. Lors de sa sortie de l’école, il emporte avec lui Elladora et Idris -dernière de la famille, dans sa fugue. 

Les trois enfants se voient très vite déshérités. N’étant plus digne de leur nom, contrairement à Alhena et Adrian qui restèrent matrixés par leurs parents. Bien que dans le fond, la brune a bien pris conscience de la situation. Mais connaissant ses géniteurs, il était facile de comprendre que s’ils étaient tous partis, les conséquences auraient été probablement bien plus lourdes que de simplement être reniés de la famille. 

 

Afin d’éviter plus de vagues que nécessaire, son frère se fraie un chemin vers le Ministère tandis qu’Alhena intègre Poudlard directement lors de sa sixième année d’étude. Si d’apparence elle ne fait pas de scandale, elle y découvre tout de même plus de liberté et s’empresse de profiter de ses moments de répits où tout est permis. 

 

C’est à la fin de sa septième année que tout changea radicalement. Alors que ses parents étaient en voyage, ils perdirent la vie lors d’un affrontement magique imprévu. Si le cas a été éclipsé comme accidentel, la brune n’était pas naïve concernant la mort de ses proches. Elle se doutait parfaitement que ses géniteurs avaient dû avoir des problèmes avec un groupe de sorciers particuliers. Son paternel ayant l’habitude de se mettre dans des situations plus que ambiguës. 

 

La suite ne fut guère plus joyeuse. Peu de temps après, son frère et tuteur s’effondra à cause d’une maladie -pour l’instant toujours inconnue. Il sombra dans un coma pendant plusieurs mois, sans jamais se réveiller. C’est aussi à cette époque qu’Alhena découvrit sa grossesse hors mariage. Elle épousa très rapidement Victor afin de sauver les apparences, ne sachant pas s’il en était le père ou non. Devenant la dernière Peverell digne du nom, celui-ci décida de porter le nom Peverell afin de pouvoir le donner à leurs enfants. C’est ainsi qu’un 25 décembre, les triplés Adrian, Vesper et Juliet Peverell, hurlèrent leur premier cri au Manoir Peverell, près de Londres. 

 

Une carrière qui se veut à la hauteur des préjugés

Devenant l’unique héritière de l’immense fortune des Peverell, elle hérita aussi de leur réputation et de leurs obligations. 

 

La brune se fraya alors un chemin au Département de la Justice Magique jusqu’à ses 20 ans, où elle entama à mi-temps ses premières recherches en travaillant en parallèle au Département des Mystères.  

 

Cependant, afin de pousser ses recherches plus loin, Alhena se voit accepter lors de ses 21 ans, le poste de Professeure d’Histoire de la magie à Poudlard [Déjà Acquis]. Lui permettant ainsi de s’accorder plus de temps, ainsi qu’acquérir des ressources uniques qu’elle n’avait pas quand elle était sous les ordres du Ministère.

Elle se lance alors dans des recherches magiques sur l’Histoire ancienne de la Kabbale. La menant ainsi à en sortir une Thèse et à obtenir secrètement, avec l’aide d’un vieil ami, l’objet très rare du Yessod [Déjà Acquis].

C’est grâce à cette détermination qu’elle finit par obtenir le titre de Chercheuse en Histoire de la Magie [Déjà Acquis], permettant d’être reconnue ouvertement et prise plus au sérieux dans son milieu. 

 

Alhena finit par quitter son poste de professeure après deux ans. Victor, son mari, ayant obtenu un poste haut placé au Ministère, il était temps pour elle de reprendre les rênes de sa carrière. Grâce à son nom, au piston et son époux, la brune fût propulsée au rang de Magenmage [Déjà Acquis]. Et de par ses multiples relations de confiance, on lui proposa très peu de temps après, le poste de Directrice du Département de la Justice Magique [Déjà Acquis] à l’âge de 25 ans. 

Cependant, après une année de mandat et suite à l’annonce du départ à la retraite de son collègue qui dirige le département des Mystères, Alhena commence à se poser des questions concernant ses ambitions. Elle en vient à se présenter comme future candidate pour reprendre le poste. Ainsi, grâce à sa renommée dans la recherche, ses relations, son travail à la tête de la Justice Magique et son dévouement pour le Ministère, elle obtient le poste qui lui convient le mieux : celui de Directrice du Département des Mystères [Déjà Acquis]. Une des ses premières recherches, aux côtés d’une vieille amie, permit d'approfondir les connaissances des sorciers, concernant le Monstre du Fleuve Blanc [Déjà Acquis]. Elle en ressortira avec une épine de celui-ci pour sa baguette [Déjà Acquis], sans avoir à le tuer ou attendre que sa carcasse émerge. Par la suite, grâce à ce poste, avec son frère, elle y fait la découverte d’une magie délaissée. Celle du vol sans balai, pour se mouvoir dans les airs à sa guise, qu’elle va apprendre après plusieurs essais et blessures [Déjà Acquis]

Elle y siège avec ferveur et ne compte pas changer de poste avant bien longtemps. 



Une famille aussi amère que l’ancienne

C’est avec le temps que Victor et Alhena finissent par réellement s’apprivoiser, autant pour pouvoir vivre ensemble que pour leurs enfants -dont la paternité des triplés n’a au final jamais été confirmée. Les deux en viennent à la conclusion, que si leur confiance en l’autre est absolue, l’amour qui éprouve l’un pour l’autre n’est autre qu’une amitié particulièrement profonde. On pourrait les qualifier d’âme-soeur au sens propre du terme. Ils sont les deux faces d’une même pièce, bien qu’ils ne pourront jamais tomber amoureux l’un de l’autre. C’est pourquoi lorsque Alhena tombe enceinte de Victor, c’est une nouvelle qu’ils prennent avec enthousiasme. Mais le bonheur ne dure jamais très longtemps. Peu de temps avant la naissance de la benjamine de la famille, un accident magique plonge temporairement Victor dans un profond coma, tandis que Juliet leur fille, décède, laissant une Alhena dévastée. La jeune femme vit très mal la suite de sa grossesse et peine à faire comprendre la situation à ses deux enfants à charge. Aujourd’hui, Cordélia, la petite dernière est née et Alhena semble faire face, même si ça ne reste probablement qu’un simple masque afin de ne pas s’effondrer définitivement. 

 

Mais dans la vie d’Alhena, il n’y a pas que ses enfants qui comptent. Il y a aussi ses frères et sœurs. Après leur disparition, c’est juste après sa sortie de Poudlard que la brune retrouve sa jumelle. Celle-ci se voit rattraper une dernière année à Poudlard, sur les ordres de la cheffe de famille. Leur relation reste une douce amertume où personne ne sait sur quel pied danser. Elles se comprennent sans avoir à discuter pendant des heures et sont là l’une pour l’autre, malgré les rancoeurs mutuelles qui pèsent. 

Concernant James, ce n’est qu’un an après Elladora, qu’il fait une réapparition dans la vie d’Alhena. Personne ne sait réellement ce qui lui est arrivé, puisque toute la petite fratrie après la fugue s’est dissoute. Mais ce qui est certain, c’est qu’il n’est pas le même et qu’une maladie mentale le ronge. Et étrangement, c’est bien le seul à pouvoir et savoir apaiser Alhena lorsqu’elle fait ses propres crises. Peut-être parce que lors de l’enfance, c’était toujours lui qui était prêt à prendre les coups à sa place. Il est pour elle, malgré tout ce qui lui arrive, toujours une figure de protection qu’elle ne peut renier. 

Pour ce qui est d’Idris, la prétendue benjamine, aucun de ses aînés n’est capable de savoir ce qu’elle est devenue, ni d’où elle se trouve. Et c’est un mystère qu’Alhena s’entête à résoudre. 

Il reste cependant, une ombre ou une lumière -selon le point de vue,  au tableau. C’est lors de ses années à Poudlard, en tant que professeure, qu’Alhena remarque un jeune homme bien chaotique avec le blason des Peverell gravé sur la peau. Azaël Liderick, devenu Peverell après qu’elle en ait eu la tutelle, n’est autre que le dernier de la famille. Enfant au sang-pur, échangé à la naissance pour compenser une dette d’Eldrich, le paternel. Ce n’est qu’à ce moment qu’ils finissent par se retrouver. Leur relation est extrêmement complexe pour être vraiment comprise. Ils sont passés par des bas et des hauts, mais se construisent petit à petit. 



► Description de votre famille (300 caractères minimum) : 

[Déjà Acquis - Texte modifié sur la fin pour correspondre au contexte]

Les Peverell sont une famille de sang-pur de très longue lignée, établie dans le Manoir Peverell en Cornouailles depuis la nuit des temps. Leurs origines remontent bien avant leur notoriété et il est impossible de déterminer exactement la source exacte de cette lignée. Pour l’époque, ils n’avaient pas une très grande influence dans le monde magique -qui était assez chaotique, mais ils étaient pour le moins respectés. Ce qui les préoccupait principalement était simplement la pureté de leur sang et que leur descendance prospère correctement. C’était une idéologie qui les obsédait. Les ancêtres Peverell pensaient que plus le sang était pur, plus leur magie intérieure était abondante et puissante. Cela n'empêcha pas quelques naissances de cracmols, qui furent pris comme cobayes par la famille afin d’approfondir leurs recherches.

 

En effet, les Peverell sont des chercheurs dans l’âme depuis leur genèse. Chaque génération trouvait en son sein, un Peverell dévoué à vouloir repousser les lois de la magie. Peut-être que c’était tout simplement dû à leur rigoureuse éducation. Malgré leur bon vouloir, aucun Peverell ne réussit à transcender les âges grâce à ses découvertes. Ce ne fût qu’à l’apparition des trois frères de la légende (dans les années 1200) que la famille Peverell fut sombrement mise en avant. Fabulation ou vérité, seuls les trois compères connaissent la véritable provenance des reliques de la mort. Le secret ne fut jamais révélé à leur progéniture et ils emportèrent avec eux cette incroyable découverte dans la tombe. Ou alors, est-ce que des écrits se cachent-ils sur la conception de ces objets dans le Manoir des Peverell ? Personne ne le saura jamais.

 

C’est donc à cette époque, que l’ancêtre d’Alhena, Eldrich, le deuxième fils de Cadmus prit la fuite vers l’Irlande afin de rester dans l’ombre. Il ne voulait pas être lié plus que cela à la légende. Il s’installa près de Dublin, où il rencontra d’autres sang-pur de son époque moins influents que ceux d’angleterre. Il se terra et prospéra en achetant des terrains peu coûteux. Sa descendance resta un moment sur ses terres, pendant que les Peverell du Royaume-Uni s’éteignaient peu à peu à cause de leur sordide histoire familiale. Le nom se perdit d’ailleurs, faute de fils, contrairement à ceux qui s’étaient installés en Irlande.

C’est en 1850, lors de la ruée vers l’or, que les derniers descendants des Peverell prirent des chemins différents. Certains s’installèrent en Amérique, d’autres en France et en Russie. En effet, les tensions familiales ont fait que les enfants Peverell s’éloignèrent les uns des autres pendant un temps. En vendant les terrains d’Irlande, ils firent fortune.

 

Les ancêtres directs d’Alhena décidèrent de partir quant à eux dans le sud de la France. Ils furent vite passionnés par toutes les découvertes que ce pays pouvait leur offrir. Avec leur fortune, ils achetèrent une villa en Italie pas très loin de leur maison. Des années après avoir renoué avec leurs confrères Peverell, quelques générations étaient passées et les rares sang-purs restant avec qui ils avaient noué des liens furent difficiles à contacter. Divers mariages consanguins de cousins éloignés Peverell eurent lieu, afin de préserver ce qui les obsédait le plus. Il était difficile pour eux de rester cachés sans outrepasser les lois de la raison.

 

Ce n'est que via Gabriel Peverell, l'arrière arrière-grand-père d'Alhena, que les Peverell revinrent se terrer en Angleterre. Ils récupèrent leur Manoir d’origine. Celui-ci étant connu pour être hanté, il n'y avait pas eu d'acheteur depuis de belles décennies. C'est ainsi que les Peverell continuèrent à vivre dans le silence, nouant des liens qu'avec quelques sang-purs de la Confrérie sans pour autant se mettre en avant. Encore et toujours, posséder de l'influence sur le monde magique ne les intéressait pas, raison pour laquelle la maison fût considérée comme disparue et qu’on entendit jamais parler d’eux lors des différentes guerres. Les enfants étaient éduqués à la maison, jamais envoyés à Poudlard afin d’avoir un enseignement qui se voulait plus qu’approprié. Pour cette famille, seul le sang Peverell était important à leurs yeux. C’est d’ailleurs sur ces principes que chaque enfant né avec du sang Peverell était marqué au fer rouge par leur marque, dès sa naissance, même si celui-ci devait être abandonné ou tué. C'était un rituel qui devait se faire, afin de reconnaître les siens, selon les dictâtes de la famille.

 

Ce n'est qu'à la naissance d’Eldrich Peverell, le père d’Alhena que les choses se mirent à changer. Voulant redorer leur blason et se faire une place parmi les sang-purs restant et la haute société, le paternel ne recula devant rien. Tandis qu’il gravissait les échelons au Ministère, Europa Greengrass, sa femme, en faisait de même à Ste-Mangouste quand elle n’était pas avec les enfants. C’est ainsi que les débuts de la nouvelle légende des Peverell pris forme. 



Mais ce n’est que la fratrie d'Alhena qui renversa vraiment les codes de cette famille. En commençant par James qui tenta de se révolter contre les méthodes d'éducation que leur imposait leur nom. C'est pourquoi il prit la fuite avec Idris et Elladora. Il était temps de mettre un terme à tout cela, en commençant par empêcher leurs géniteurs d'instaurer une nouvelle décennie de tyrannie. Mais malheureusement, c’est un nouveau chapitre cauchemardesque qu’il entama à la place. 

 

Lors de la mort de ses parents et d’Adrian, Alhena prit alors l'initiative de retrouver sa sœur benjamine sans succès. Elle aida ensuite Elladora à se reconstruire une vie. Puis lors du retour de James, qui s’était radicalement transformé et dont la folie n’avait d’égal que la cruauté des parents Peverell. Alhena s'attela à le soigner en toute discrétion pour ne pas jeter à nouveau la pierre sur sa famille. 

Elle les poussa à s’intégrer au mieux. Laissés pour compte vis-à-vis de la société magique qui était peu au courant de leur existence, ils commencèrent à se feindre un chemin à nouveau petit à petit dans le monde magique. 

Tous restèrent en dehors des guerres politiques ou conflits, ne voulant pas interférer avec qui que ce soit. Quoi qu’on en dise, ils restaient des enfants n’ayant jamais vraiment vécu à l’extérieur et pour qui, la congrégation magique était encore une communauté dont ils ne connaissaient pas totalement les rouages.  

 

Ce n’est qu’à la sortie de Poudlard, lorsque Alhena tomba prétendument enceinte de Victor Rosier, qu’ils commencèrent à bâtir une nouvelle histoire. Afin de sauver les apparences, les deux fiancés se marièrent au plus vite. Il prit alors son nom, permettant ainsi la prospérité du nom des Peverell. 

Devenue cheffe de famille, elle entama avec son mari une sortie de l'ombre pour la famille Peverell en douceur. Elle commença par la basse politique du département de la justice magique, puis dévia pour devenir professeure d'histoire de la magie à Poudlard. C'est là-bas qu'elle retrouva son mystérieux frère caché, Azaël, vendu à la famille Liderick pour des raisons qui leur sont encore inconnues.

 

Et c'est cette nouvelle génération qui changea la position des Peverell vis-à-vis du monde magique. Ils prirent en influence parmi les sang-purs mais surtout, au sein du Ministère. En effet, Alhena après sa sortie de Poudlard, commença à gravir les échelons de cette société très facilement grâce aux relations tissées au préalable : d'abord agent et chercheuse, ensuite Magenmage, puis Directrice de la Justice Magique et enfin Directrice du département des Mystères. Quant à Azaël, après multiples péripéties, il monta lui aussi les échelons du Ministère afin de devenir Chef des Aurors.

 

Aujourd'hui les Peverell ne sont plus vraiment esclaves des dictâtes patriarcaux de leurs ancêtres. La pureté du sang reste cependant importante à leurs yeux, mais les méthodes d'éducation et le fait de se cacher dans l'ombre ne leur conviennent plus. Ils tentent d'oublier la triste légende qui définit leur famille afin d'en faire quelque chose de neuf et de prospérer dans une ère nouvelle.




Ancien personnage

 

Si vous reprenez votre ancien personnage, merci de remplir ces autres informations pour votre répartition. 

 

► Quelle était votre Maison d’origine : Serpentard 

 

► Parcours professionnel :

[Ancien]
- Lors de ses 21 ans, Alhena devient Professeure d’Histoire de la magie à Poudlard [Déjà Acquis].

  • - Elle y reste jusqu'à ses 25 ans, où elle devient Magenmage [Déjà Acquis]. Grâce à son mari devenu Ministre de la Magie (joueur Luke Belt), elle obtient en même temps le poste de Directrice du département de la Justice magique [Déjà Acquis].

- Une année s’écoule et suite au départ de son collègue le Directeur du Département des mystères, elle demande à y être transférée. Elle acquiert dès lors le poste de Directrice du Département des Mystères [Déjà Acquis], ce qui lui correspond mieux vis-à-vis de ses ambitions, malgré son parcours polyvalent. 

 

► Liste des propriétés : 

❖ Le Manoir Peverell, Manoir Familial en Cornouailles. [Déjà Acquis]

❖ Villa Améthyste, Villa au Japon. [Déjà Acquis]

 

► Liste des objets : 

• Baguette magique principale :

Vesper [Déjà Acquis] : Bois de Tilleul argenté. Cœur en Épine dorsale de Monstre du Fleuve Blanc. Légèrement flexible. 33,33 cm. Garde en Nacre sculpté. Pommeau en Diamant noir. Gravures, des runes le long de la baguette.

- Bois de Tilleul argenté : +3 Esprit

- Cœur en Épine dorsale de Monstre du Fleuve Blanc : +1 Dest. +1 Manip. +1 Esprit

• Autre Baguette magique :

Cordelia [Déjà Acquis] : Bois d'Amarante. Poil de Womatou. Très rigide. 21,3 cm.

- Bois d'Amarante : +1 Manip. +1 Méta. +1 Mobil.

- Poil de Womatou : +3 Esprit

- Achetée sous l'apparence et le nom d'une autre, il est impossible de remonter jusqu'à Alhena si vous tombez sur cette baguette. Utilisée principalement pour des actes illégaux.

Juliet [Déjà Acquis] : Bois de Sureau. Plume de Phénix Albinos. Légèrement Élastique. 33,13 cm. Pommeau en émeraude d'1,5cm (Apparence).

- Bois de Sureau : +4 Dest, +1 Manip, -2 Créa, La baguette perd un point de bonus par combat perdu (le récupère si une revanche est gagnée).

- Plume de Phénix Albinos : +1 Esprit, +1 Corps, +1 Mobil, -1 Manip.

Adrian [Déjà Acquis] : Bois de Mûrier. Poil de Bicorne. 23,98 cm.

- Bois de Mûrier : +1 Destruction, +1 Métamorphose, +1 Création, -1 Corps.

- Poil de Bicorne : +2 Méta, +1 Dest, +1 Manip, -1 Créa, -1 Corps, Malus -1 (constant) pour le possesseur si il utilise plus d'une baguette, Malus -5 (constant) si le possesseur est fidèle et un autre sorcier tente d'utiliser la baguette.

❖ Une Potion qui régénère des PV's ou des PM's (cela rend 50 Points de Vie ou 50 Points de Magie, au choix au moment où vous buvez). [Déjà Acquis]

❖ Une Potion qui régénère des PV's ou des PM's (cela rend 50 Points de Vie ou 50 Points de Magie, au choix au moment où vous buvez). [Déjà Acquis]

❖  Un Veritaserum. [Déjà Acquis]

❖  Un Philtre de Confusion. [Déjà Acquis]

❖  Une Potion d'amnésie. [Déjà Acquis]

❖ Trois fioles de Polynectar. [Déjà Acquis]

❖ Un Tapis volant d'Arabie. [Déjà Acquis]

❖ Un Balai Étincelle Filante. [Déjà Acquis]

❖ Un deuxième Balai Étincelle Filante. [Déjà Acquis]

❖ Une bague aux armoiries de sa famille.

❖ Une plume à papote. [Déjà Acquis]

❖ Le Yessod. [Déjà Acquis]

❖ Une cape d'invisibilité. [Déjà Acquis]

❖ Une paire de Boussoles Withmee. [Déjà Acquis]

❖ Une cape d'invisibilité. [Déjà Acquis]

❖ Une cape en peau de Grapcorn. [Déjà Acquis]

❖ Une Glace à l'ennemi. [Déjà Acquis]

❖ Une Pensine. [Déjà Acquis]

❖ Un collier magique,qui révèle les sentiments de la personne envers vous lorsqu'elle le porte, plus la couleur est chaude plus elle vous apprécie, plus est froide moins elle vous apprécie. [Déjà Acquis]

❖ Une Peluche licorne volante pour ses enfants, qui vous fait des grimaces dès que vous avez le dos tourné. [Déjà Acquis]

❖ Un cactus magique, qui aspire tout l'air de la pièce en quelques secondes. [Déjà Acquis]

❖ Une Dague dont le fourreau est parsemé d'arabesques et des perles. [Déjà Acquis]

❖ Un Poignard de sacrifice. [Déjà Acquis]

❖ Une Main de la Gloire. [Déjà Acquis]

❖ Un Canif magique. [Déjà Acquis]

❖ 5 Doses de Poudre d'obscurité du Pérou. [Déjà Acquis]

❖ Un Voitou. [Déjà Acquis]

❖ Une paire de Menottes anti-capacités magiques. [Déjà Acquis]

❖ Un Révélateur. [Déjà Acquis]

❖ Un Scrutoscope. [Déjà Acquis]

❖ Une Paire de Talaria VII (noire). [Déjà Acquis]

 

► Liste des animaux : 

❖ Ses elfes de maison : Léana, Asphodèle et Orphar. [Déjà Acquis]

❖ Son Sombral : Ykhar. [Déjà Acquis]

❖ Son loup blanc : Amadeus. [Déjà Acquis]

❖ Son Phœnix : Alkyor. [Déjà Acquis]

❖ Un Oeuf de dragon. [Déjà Acquis]

 

► Liste des formations : Transplanage [Déjà Acquis], Occlumancie [Déjà Acquis], Legilimancie [Déjà Acquis], Vol sans balai [Déjà Acquis]


► Avez-vous obtenu un statut spécial : Non.

 

 



Publié par Adonys Montgomery le 19/06/2022 à 13:36:28

Ce message fait l'objet d'un avertissement de contenu.
Nature du TW :

Bonjour Alhena,

 

C'est moi qui vait m'occuper de ta répartition et je peux dores et déjà t'annoncer que celle-ci est validée !

 

Tu peux désormais passer en zone RPG pour y écrire l'histoire de ton personnage.

 

Sur ce, j'vais me chercher une répartition qui n'a pas un inventaire de six pieds de long.

 

Bonne journée à toi !

 

Adonys


Directeur du département de la Justice Magique